Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Scène primitive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte

avatar


MessageSujet: Scène primitive.   Mar 11 Nov 2008 - 20:24

Je n’aurais pas du en parler mais j’en ai parlé. J’aurais, peut-être, mieux fait de la fermer…de les enfermer à clef, dans leur noir et dans leur paille.
Je me suis demandé par la suite ce qui convenait le mieux à une porte :d’être ouverte ou d’être fermée , de s’ouvrir ou de se fermer. Pour moi, ce sont les peureux qui ferment les portes, ceux qui craignent de découvrir quelques vérités dérangeantes.
Moi, je ne suis pas peureuse car j’ai laissé la porte s’ouvrir à mes dépens , à mes yeux .
Ce sont les curieux, les courageux qui poussent les portes et s’en vont voir ce qu’il s’y cache derrière, d’inconnu et de mystérieux. Je suis donc une curieuse et une courageuse.
La porte dont je parle aujourd’hui, était une petite porte fermière tapie dans un coin sombre de la grange à fourrage. C’est là que je les ai découverts tout nus, couchés dans le noir. J’avais toute ma tête et toutes mes dents de lait .
Oui, je les ai vu tout nus qui jouaient à cheval de bataille car c’était bien une bataille qui se déroulait sous mes yeux d’enfant de 5 ans .
J’assistais paralysée ,impuissante, haletante, sans arme à ce qui me semblait être un combat, ne sachant qui était le bon et qui était le méchant et comment et quand sonnerait le signal de la défaite ou de la victoire.
Mais je sentais , au fond de mon ventre, la certitude , l’évidence que je n’étais pas à la bonne place, qu’il me fallait m’encourir au plus vite, qu’il me fallait prévenir, chercher, appeler au secours , me précipiter dans les bras de maman.
C’est ce que j’ai fait. Cela ne m’a pas réussi ! J’ai été punie, envoyée en bas tout en bas des escaliers, à la cave, là où le diable dans son enfer de flammes m’attendait. J’ai eu très peur mais je n’ai pas pleuré.
J’y suis restée toute l’après midi sans crier et sans goûter, me jurant que jamais, dans ma vie, quand je serai grande, je ne monterais sur un cheval.
Mais que par contre, ( curieuse et têtue comme je suis,) je continuerais quand même, d’ouvrir des portes.
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mar 11 Nov 2008 - 21:25

Bon j'espère que depuis l'héroïne a découvert les plaisirs de l'équitation! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mar 11 Nov 2008 - 21:59

Rhôooooooooooooooooooo! tété
Revenir en haut Aller en bas
Poupoune

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 0:12

Ah! Les dures leçons de la vie...
Mais il ne faut pas renoncer au cheval pour autant ;o)
Revenir en haut Aller en bas
Papetyn

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 0:31

en espérant que l'héroïne ait pu trouver la paix, émue!
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 12:11

Mais oui, Charlotte, continue d'ouvrir les portes, tu es assez grande maintenant pour ne pas finir à la cave !
Et...vive le cheval ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 12:13

La scène primitive... à l'origine de pas mal de névroses paraît-il. Les parents sont injustes parfois...

Un texte que j'ai pris plaisir à lire.
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 20:59

Dure la maman! T'as bien raison de continuer à pousser les portes, même si parfois ça nous vaut de sacrées claques!
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Mer 12 Nov 2008 - 23:37

J'aime beaucoup bravo
Revenir en haut Aller en bas
Lorraine

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Ven 14 Nov 2008 - 0:12

Comme tu n'es pas peureuse, tu as ouvert la porte. Comme tu avais bien tout compris, tu as renoncé à l'équitation... du moins pour le moment.

Et tu nous le racontes avec un flegme admirable malgré la punition (imméritée à mes yeux compréhensifs). Un excellent récit pris sur-le-vif..
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Ven 14 Nov 2008 - 15:47

Bonjour Charlotte,

Ton histoire se passe certainement à l'époque préhistorique où la télévision n'existait pas. Aujourd'hui les enfants sont confrontés très tôt à la sexualité et je ne serais pas étonnée que certains m'en apprennent encore Embarassed même si je ne suis plus tout à fait une oie blanche ni un poussin du jour ! tété
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Ven 14 Nov 2008 - 18:15

Il faut continuer à ouvrir les portes ... sans oublier de frapper avant, ça limite les mauvaises surprises Contents
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

avatar


MessageSujet: Re: Scène primitive.   Ven 14 Nov 2008 - 19:22

Je veux dire à Cédille qu'assister à une scène sexuelle n'est pas anodin pour une petite fille de 5 ans.
Cela peut l'effrayer et cela l'effrayera toujours . Il ne s'agit pas de croire que maintenant avec tout ce qu'on voit à la télévision cela devient quelque chose de banal.
Merci pour tous vos commentaires?
C'est une histoire complètement inventée! Pourquoi j'ai inventé cette histoire ,c'est peut-être la question que je devrais me poser.
Quant à l'équitation cela a été mon sport favori jusqu'à ce que j'ai des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scène primitive.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scène primitive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» Maquillage de scène
» Grille Primitive +Pâques (free)
» SAL STACY NASH PRIMITIVE - FIN MAI DEBUT JUIN 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 46-
Sauter vers: