Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je n'aurais jamais dû en parler, mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Jeu 13 Nov 2008 - 18:28

Je n'aurais jamais dû en parler, mais...
Un jour je suis montée si haut que je n’ai jamais
Pu redescendre ; je suis restée coincée sur le fait
D’un rêve fantaisiste et à dire vrai
Trop utopique et un peu niais.
Je voulais écrire encore et encore
Etre lu par le plus grand nombre
Etre admiré par mes collègues.
Avoir le prix Goncourt, faire la une
Des journaux people et littéraires.
Passer aux JT des grandes chaînes.
J’ai cru monter les marches
De la gloire mais il n’y avait que le vide
En haut et l’air glacial du vertige.

13/11/2008
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Jeu 13 Nov 2008 - 20:25

j'aime bien ce texte, laura. comme il est court, le sujet se ramasse sur lui-même et gagne en intensité.
et j'aime beaucoup la finale désabusée et très bien imagée :
"J’ai cru monter les marches
De la gloire mais il n’y avait que le vide
En haut et l’air glacial du vertige."

à mon avis, un des plus jolis que tu aies posé ici Smile bravo à toi.

juste une question ?
pourquoi toujours sous forme de poeme ? pourquoi ne pas t'essayer à la prose, qui peut être belle et ample, elle aussi, et tout aussi poétique.
les ateliers d'écritures sont là pour que justement on s'essaie aux choses qu'on ne maitrise pas, histoire de les apprivoiser. et j'ai la sensation que ton écriture y gagnerait en liberté, en force.
ajouter une corde à son arc est toujours bénéfique, même pour jouer avec celles qu'on connait déjà Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Jeu 13 Nov 2008 - 20:35

Bonsoir Laura,

Le retour à la réalité est souvent cruel et tu l'as bien décrit. Contrairement à ce que dit Pati je remarque que ton texte, bien que disposé à la manière d'une poésie, est un texte en prose.
Contents
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Jeu 13 Nov 2008 - 20:42

j'avais remarqué aussi, c'est d'ailleurs souvent le cas des textes de Laura Smile
et c'est pourquoi j'ai écrit "sous forme de poème" Wink

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: En prose, c'est sûr...   Jeu 13 Nov 2008 - 20:50

je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Jeu 13 Nov 2008 - 22:23

J'aime beaucoup ton texte Laura sunny
Beaucoup de profondeur dans ce que tu dis. Et on sent toute la désillusion du narrateur.

De mon coté, je suis parfois un peu gênée dans la lecture de tes textes du fait que tu les découpes effectivement sous forme de poème et que parfois, cela "casse" la phrase et l'idée.
Alors pour ma part, j'ai pris l'habitude de te lire d'une traite comme un texte en prose et non comme un poème
Revenir en haut Aller en bas
Lorraine

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Ven 14 Nov 2008 - 15:40

Voilà un colimaçon mental comme je les aime! Un examen de conscience lucide, qui met dans la balance l'ambition (légitime) et l'acceptation d'une vie plus simple. Belle réflexion,
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Ven 14 Nov 2008 - 18:22

J'aime beaucoup la force des trois derniers vers
"J’ai cru monter les marches
De la gloire mais il n’y avait que le vide
En haut et l’air glacial du vertige"
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Sam 15 Nov 2008 - 10:33

En lisant ton texte, j'ai pensé à ce prix Goncourt, Jean Carrière, auteur de L'épervier de Maheux (le plus beau roman de la fin du 20e, selon moi), à la profonde dépression qui a suivi l'attribution de son prix, aux années dans l'obscur et à cet ouvrage qu'il a écrit quand il a pu reprendre pied "les cendres de la gloire". C'est tout à fait ce que tu exprimes dans ton texte court et percutant.
:-)):
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   Sam 15 Nov 2008 - 17:43

C'est " Je m'voyais déjà..." d'Aznavour mais bien plus poétiquement traité. Oui, poétiquement et alors ? flower
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Merci Amanda pour la comparaison...   Lun 17 Nov 2008 - 10:29

flatteuse car pour moi, Aznavour est un grand poète...
Bonne semaine.
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Merci   Lun 17 Nov 2008 - 11:31

Lorraine,Tornade et Marjas
Je me suis laissée porter par l'image et mes mots... en vers rimés et ... poésie libre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je n'aurais jamais dû en parler, mais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'aurais jamais dû en parler, mais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Poème] - J'aurais jamais cru... - G
» Je n'aurais jamais penser leur parler ô_o. [SnK]
» [Demande conseils] Chèque envoyé mais n'arrive pas à destination !
» Le vrai visage de Dumbledore
» J'aurais jamais dû...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 46-
Sauter vers: