Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joséphine, des ptits pois, des emmerdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cédille

avatar


MessageSujet: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Lun 24 Nov 2008 - 20:28

De l'eau, de l'eau, de l'eau, de l'eau... j'ai décidé une fois pour toutes que je ne veux rien savoir de cet îlot perdu ! C'est bien ma veine, je déteste ça, l'eau ! Ils ont osé ! Moi, l'Empereur, me mettre sur ce caillou où il n'y a rien que monts et vallées ! Pourquoi donc ai-je cette vision des cuisses de Joséphine ? Je les regrette, je les veux, je les mords... là... maintenant... tout de suite... ses seins si ronds comme deux pommes à croquer, son ventre si doux, son secret si goûteux ! Comme je regrette aussi cet uniforme, cette couronne sur ma tête ! Je l'ai cherché, certes, mais j'ai vite compris que je n'aurais jamais dû ! J'ai tout connu, la gloire, la réussite, les sucreries du pouvoir, les femmes ; j'ai parcouru une bonne partie du monde mais à quoi bon ? Et puis : on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs !

J'ai envie d'un bon vin de Bourgogne...avec une omelette, des œufs, des vrais, bien jaunes et bien gras mais ça, faut pas y penser ! Connaissent pas les œufs on dirait ! Oh mon cerveau tu es terrible ! Ses jambes, son ventre... oh Joséphine !

...L'Égypte, cette chaleur, ce sable... les pyramides, ça j'ai admiré, soyons honnête. Ah, si seulement j'avais pu avoir la mienne, en plus grand bien sûr. J'aurais bien réussi à me trouver une petite place à Paris, deux ou trois quartiers à raser et le tour était joué ! Arhhh ces mouches ! C'était dans mes projets, mais c'est peine perdue à présent...Je mourrai ici, enterré dans quelque fossé ou jeté aux requins ! Fichues mouches arrhh !!

L'autre là-bas... m'agace... le con ! Il fait un pas lorsque j'en fais un, il me colle ! Il me surveille d'un œil mauvais !...Je mangerai bien une côte de bœuf...Ils ne savent pas cuisiner, du poisson, du poisson et encore du poisson... et avec ça leurs petits pois mieux vaut ne pas y penser. Comment se débrouillent-ils pour présenter des petits pois verts de chez vert ? Je n'ai jamais su décider s'ils étaient à moitié crus ou à moitié cuits ! Glurps... encore des renvois, j'ai l'estomac à l'envers, je suis certain qu'ils ne le cuisent pas comme il faut leur poisson... et ça attire des mouches, foutues bestioles... haann !

La Russie...Russie... Russie... faut encore qu'elle se pointe celle-là ! J'avais pourtant dit : Napo, fais ce qu'il faut pour ne plus y penser, mais là j'ai fait fort quand même ! Des plaines interminables, la boue, la neige, la grogne de mes troupes... J'ai bien senti des regards, partout les mêmes, qui en disaient long et débordaient de l'envie de m'envoyer ad patres ! Heureusement y avait du pinard ça les faisait taire !

Mais tout ça, plus j'y pense, plus je m'en fous ! L'ambition est destructrice... Que n'ai-je été épicier, palefrenier, notaire ? C'est bien joli tout ça mais Joséphine aurait-elle épousé un palefrenier ? Oh cette douleur au ventre lorsque je pense à Joséphine, nos nuits à la Malmaison... Ah Joséphine, Joséphine, Joséphine ! Que ce nom est doux à mon souvenir... Gaffe Napo, voilà que tu deviens romantique, t'as envie de baiser voilà la vérité... !..... Si j'avais été palefrenier j'aurais pu garder Joséphine, mais non, raison d'Etat, j'ai dû épouser la Marie-Louise. Jamais aimée celle-là, un « bon ventre » m'avait-on assuré mais j'ai toujours eu beaucoup de mal à lui faire ouvrir les jambes !

Je sens que me montent les larmes, à moi l'Empereur ! Honte ! Tu t'en balances Napo, dis-toi bien que tu t'en balances, répète : je m'en tamponne le coquillard, je m'en tape... Envoie tout ça aux oubliettes, y a plus rien, plus de Joséphine, plus de Marie-Louise, plus de Russie ! Mais des emmerdes ça y en a, faut pas que je me le cache. Ne pensons donc à plus rien... vin de Bourgogne... Pigeon farci... Dinde aux marrons... sauce gribiche... potée au chou... jambon à l'os... gratin dauphinois... vin de Bourgogne... Pigeon farci... Dinde aux marrons... sauce gribiche... potée au chou... jambon à l'os... gratin dauphinois...sole à la normande... sole à la normande... sole à la normande... Si j'avais été palefrenier je n'aurais pas pu épouser Joséphine... Joséphine...Joséphine...Jooooo séééééé phiiiiii neeeeeeeeeeeeee !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mar 25 Nov 2008 - 0:42

Tu es bien courageuse de passer la 1ère Cédille.
Et tu offres un texte plein d'humour en nous décrivant un Napoléon obsédé par..... La chair Contents


Dernière édition par Admin le Mar 25 Nov 2008 - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Papetyn

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mar 25 Nov 2008 - 0:47

J'ai bien aimé! Un Empereur qui se penche sur la carte ...en attendant la restauration peut-être? pipe
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mar 25 Nov 2008 - 15:39

Il a beau faire dans la crudité ton Napo, je crois bien que pour lui les carottes sont cuites ! Ton mémorial de Sainte-Hélène est excellent !
rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mar 25 Nov 2008 - 16:08

J'ai bien aimé ton texte avec un Napo très vivant encore et qui en veut....
Et puis l'allusion à sa propre pyramide en Egypte !
C'est excellent, vraiment ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mer 26 Nov 2008 - 12:43

merci aux kaléidophiles... (nautes ?) de ne pas avoir poussé des cris de désolation à la lecture de ce qui n'est qu'une plaisanterie ! Je n'avais pas envie de me plonger dans l'Histoire (avec un grand H) et j'ai voulu faire de Napoléon un homme ordinaire, aux antipodes de ce que l'on connaît de lui. Et après tout qui sait (personne ne peut me contredire !) peut-être bien qu'il a eu aussi les pensées que je lui ai prêtées !
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mer 26 Nov 2008 - 13:51

Citation :
L'ambition est destructrice... Que n'ai-je été épicier, palefrenier, notaire ?

oui, c'est une bonne question. que ferait-on, avec des "si"...

ton texte est enlevé, drôle, caustique. il se lit avec plaisir Smile
comme quoi, même ce qui à la base est traité avec légèreté peut donner de bons résultats Wink

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Mer 26 Nov 2008 - 15:22

Un Napoléon sensuel, amoureux de la bonne chère et de la belle chair... J'ai aimé ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Jeu 27 Nov 2008 - 0:44

Vive Joséphine pour l'inspiration donnée ! :-)): On voit le Napo en manque.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   Jeu 27 Nov 2008 - 22:53

On ressent tout le plaisir que tu as eu à écrire ce texte plein d'humour et "décalé" par rapport au Napoléon qu'on connait.
Bravo Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joséphine, des ptits pois, des emmerdes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joséphine, des ptits pois, des emmerdes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Silvestre, Anne-Marie] Joséphine de Lavalette
» Joséphine - Tome 1 [Bagieu, Pénélope]
» Original de "Come Joséphine..."
» ko & joséphine "jeunes charrues" du vendredi
» STARCROSSED (Tome 1) AMOURS CONTRARIÉS de Joséphine Angelini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 48-
Sauter vers: