Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Napoléon se met à table !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Napoléon se met à table !   Mar 25 Nov 2008 - 22:04

Allons ! Ce n’est jamais que le pire des moments à passer ! Maman me le disait pourtant lorsque j’étais petit :
- Ne mange pas tout ton pain blanc avant sinon il ne t’en restera plus au moment du Brocciu passu pour accompagner son caractère corsé ! ».

Ben voilà ! J’ai joué, j’ai perdu. Je ne sais pas ce que me préparent ces maudits Rosbifs mais je me dis que j’ai tout de même eu de la chance dans mon malheur. Lorsque je vois dans cette lorgnette ce qui a suivi, la pendaison de Saddam Hussein, la fin des Ceaucescu, Hitler dans son bunker – quel idiot, celui-là, la même erreur que moi de s’en prendre aux Russkoffs ! – et le mollah Omar obligé de s’enfuir sur la mob à Rachid qui perd de l’huile – lui au moins a sauvé ses cacahuètes ! – et quand je pense à tous ceux qui n’ont pas mérité ça, Allende au Chili, Indira Gandhi, John Fitzgerald Kennedy, je peux m’estimer heureux de n’en prendre que pour six ans d’emprisonnement dans une résidence de luxe !

Longwood House a l’air très vivable et Sir Hudson Lowe m’assure qu’on m’y a préparé un bon appart’. La vallée du Géranium est assez jolie et j’y installerais bien mon tombeau quand tout sera fini. Bien sûr cette île reste une prison, dorée et pas adorée, mais ça n’est ni Alcatraz, ni Sing-Sing ni Guantanamo et à la Santé, aux Baumettes ou à Fleury-Mérogis, ils seront moins bien traités que moi les gars qui auront volé la mobylette du mollah !

Ca doit cacher quelque chose, tout ça. Lowe m’a dit que les Anglais ne voulaient pas recommencer l’erreur de Jeanne d’Arc. Offrir un martyr à un peuple ennemi, c’est aiguiser son esprit de revanche, c’est créer le symbole autour duquel il se rassemble, oubliant toutes ses divisions. Finalement, ils sont moins cons que je ne le pensais les insulaires du Nord ! Ils ont évolué. A l’époque de Jeanne d’Arc ils étaient pour la femme au foyer et maintenant, moi, ils vont me laisser mourir à petit feu, je ne sais pas comment, me faire mijoter dans mon jus jusqu’à ce qu’on m’oublie. Moi, mariner là ? Tchi Tchi ! Ils veulent que le plus célèbre des Corses soit un mec nommé Tino Rossi ! Ils croient au Petit papa Noël ou quoi ?

M’oublier, moi ! Mais sans moi pas de gare d’Austerlitz, pas de veau Marengo, pas de Trafalgar square, pas de « Eylau, le soleil brille, brille, brille », pas de légion d’honneur, pas de code civil et rien pour vous contempler du haut de ces pyramides. Pas de « Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! Morne plaine !», pas de rue de Rivoli et pour les boulevards des maréchaux, vous ferez ceinture !

Pas de beaux harnais aux chevaux, pas d’ « Oser Joséphine » pour Bashung, pas de touristes aux Invalides ! Iéna pas idée comme ils peuvent s’imaginer des trucs fous les fils de la perfide Albion ! Et qui que vous mettrez sur les billets de cent nouveaux francs en 1960 ? René Coty ? Allez donc, bande de haricots !

Bon, c’est vrai, je n’ai pas de quoi être fier de ce que Cambronne a laissé derrière lui mais tout ça, c’est comme Talleyrand et son bas de soie, c’est sûr, y’a mieux mais c’est Blücher ! Evidemment, je vais laisser aussi l’envie à un certain nombres de petits nabots de jouer au grand Léon qui envahit la Pologne, la Géorgie, les Malouines, le Koweït, l’Irak, la présidence du Comice agricole de Condat-sur-Ganaveix ou celle de l’Europe, que sais-je encore. Mais le monde était déjà comme ça bien avant moi ! L’herbe est toujours plus verte dans le pré du voisin et ça rend César assez rubicond pour le franchir ! Pour qu’on dise « Toi aussi mon fils ! » il faut qu’un pair ait commencé à en commettre des impairs.

Sir Hudson Lowe vient me chercher pour un dernier repas avant le débarquement. Je lui rends sa lorgnette à voir dans l’avenir avec un haussement d’épaules. S’il croit que sa lanterne magique va me briser le moral, il se fourre, cette andouille, le doigt dans l’œil jusqu’au coude comme moi la main dans mon gilet là où ça douille.

Que nous a préparé Miss Maïté Marple aujourd’hui ? Encore de la viande bouillie avec de la sauce à la menthe ! Mais ils ont décidé de m’empoisonner, ma parole ! Et j’en ai pris pour six ans comme ça ? Quelle Bérézina ! Je commence à comprendre où il est le supplice chinois ! Fortiches, les British ! O Mamma mia ! Pourvou qué ça né douré pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Excellent !   Mer 26 Nov 2008 - 0:03

Blücher et le reste, bien documenté. Bref j'aime beaucoup et tant pis pour Castelot...javascript:emoticonp('bravo')
Revenir en haut Aller en bas
Poupoune

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Mer 26 Nov 2008 - 2:54

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!!! Joe...
Les mots me manquent !
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Mer 26 Nov 2008 - 12:39

Bonjour Joe,

Ainsi donc notre grand homme avait aussi un don de double vue ! Ah, si seulement il avait parlé, nous aurions évité bien des catastrophes ! Bravo Joe, c'est avec bonheur que je t'ai lu (et pourtant la lecture à l'écran n'est pas ma tasse de thé). Tu as aussi le mérite d'avoir un peu fouillé l'histoire. Vraiment excellentissime ! bravo

ben oui c'est encore moi, quelques instants plus tard parce qu'un doute me titillait ! J'ai senti tout à coup des picotements dans le nez et une voix qui me disait : gaffe Cédille ! J'écoute toujours cette petite voix et je me suis relue. Horreur, malheur, catastrophe et désolation, j'avais sous les yeux une horrible, immonde, catastrophique faute d'orthographe ! La maniaque que je suis a corrigé... et se sent à présent très très bien !


Dernière édition par Cédille le Mer 26 Nov 2008 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Mer 26 Nov 2008 - 13:55

Oui, c'est pas mal, Joe. Très documenté.

Ce que j'aime c'est l'idée de base. Une autre façon de porter le regard sur ce qu'il y a au loin. Ici, grâçe à cette lorgnette magique, le loin n'est pas que géographique, il est aussi chronologique.
Pas mal vu Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Mer 26 Nov 2008 - 14:51

Beaucoup aimé ! Un texte très bien mené.

Je savais Napoléon très intelligent, ce fut un plaisir de constater qu'il connaissait aussi l'avenir. cool
Moi, je n'aime pas Napo... yeuxdoux
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Jeu 27 Nov 2008 - 0:37

Bellu testu !
Quel survol Napoléonien de l'Histoire ! Du documenté, du rythmé, du décalé (j'arrête les é), tu as même pensé à relier Napoléon et les voleurs de mobylette. Fallait l'inventer, bien vu Joe.
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   Jeu 27 Nov 2008 - 16:47

Morte de rire....
Trop énoormeuh....
Fresque historiquement coloriée, documentée, truffée de bons mots et de beaux harnais...
C'est du grand art lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Napoléon se met à table !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Napoléon se met à table !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour comment passer le durcisseur bois pourri sur table napoleon III
» Table Custom
» une table basse comme rangement
» Conseils pour une table de jeu
» [Dietrich, William] Les pyramides de Napoléon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 48-
Sauter vers: