Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exil rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pati

avatar


MessageSujet: Exil rouge   Mer 26 Nov 2008 - 16:23

Or donc, c'est sur ce caillou que cela se passe. Voilà le lieu de mon enfermement. Dieu, que c'est sauvage ! Avaient-ils besoin de me mener en plein milieu de nulle part, loin de tout et de tout ce que j'aime... m'enfermer ne suffisait pas, ils leur fallait me trouver un enfer à ma mesure ?
Eh bien à vue de nez, ils l'ont trouvé...

Et ceux-là, derrière, qui piaillent à loisir et pleurent leur pays ! Que ne sont-ils restés en France, plutôt que me suivre ! Las ! Ils ont choisi, alors qu'ils se taisent, qu'ils tâchent au moins de faire honneur à ce qu'ils représentent ! Déjà que je dois me battre à préserver mon rang, puisque ces matelots d'eau douce me dénient même mon titre et se bornent à m'appeler Général !
Mais ils verront ! Je leur ferai voir, oui ! Je ne suis pas général, je suis bien plus que ça ! Je suis leur pire cauchemar ! Dire que j'ai cru à leur sens de la justice ! Dire que j'ai volontairement remis mon sort entre leurs mains ! Si j'avais subodoré la traitrise qui les caractérise, j'aurais fui jusqu'au nouveau continent !

Mais j'en ai marre de fuir. Marre de justifier mes actes. Oui, je suis despote et alors ? Sans moi, la France serait à feu et à sang, depuis 89 ! Rien n'aurait changé, rien ! La révolution n'aurait été qu'un coup porté, un rude coup, mais un coup provisoire. J'ai rendu ça viable, j'ai installé la révolution dans le temps ! Moi ! Qu'ils osent me l'enlever, ça ! J'ai dessiné la France de demain, et ma République aura beaucoup d'enfants ! J'ai redessiné leur capitale, sans moi elle restait l'œuvre des rois ! J'ai numéroté leurs rues, j'ai modifié la justice, j'ai créé un code civil ! J'ai inventé le lycée, le baccalauréat, la Légion d'Honneur !
J'ai tenté, tant que faire se peut, de lester dans les textes l'esprit révolutionnaire. personne ne peut le nier !
Et pourquoi n'en aurais-je pas tiré parti ? Me sacrer empereur permettait à la fois de raffermir la position de la France face aux Anglais et également me mettait hors de portée du système de lois par moi inventé. Pourquoi je n'en aurais pas profité, franchement ? Comme si je ne savais pas tout ça tellement... provisoire.

Or donc voilà l'exil face à moi. Cette terre rouge sang, ces murs énormes...
Je mourrai là. Si, je le sais, je le sens. Ils ont beau dire, ma cour d'imbéciles, je mourrai là. J'y mourrai avant trois ans. Je vais mourir en plein océan, sur un caillou rouge, pelé par les vents. Loin de mon fils, chair de ma chair. Loin du monde, des gens, loin de la vie. Viendra-t-on me visiter ? En aura-t-on le droit, au moins ? Il faudra que je rédige mes mémoires (et mon testament... oui, aussi mon testament)
Peut-être pourrai-je parler avec le commandant du camp ? C'est l'ennemi certes, mais enfin, c'est un gentleman... Nous verrons bien.

Ma France, ma belle terre, je ne te reverrai jamais. Ma Corse, terre que j'ai tant et tant chérie, ne m'oublie pas. Peuple, ne te trompe pas ! Retiens aussi le bon. Mais je sais que tu le feras. Je t'ai marqué du sceau du destin. Avec moi, tu as chevauché et conquis les plus beaux paysages. Avec moi, tu as imaginé tes demains. Et si j'ai essuyé maints revers, au moins aurai-je essayé...
Oui je sais que dans 500 ans, mon nom brillera et qu'on se rappellera de moi, pour ce que j'ai fait de bien, comme ce que j'aurai râté. Mais on saura qu'au moins, moi, j'aurai tenté.

Mon corps est en votre pouvoir, mais mon âme est libre. Il y a différentes manières d’assassiner un homme :
par le pistolet, par l’épée, par le poison ou par l’ assassinat moral.
C’est la même chose, en définitive, excepté que ce dernier moyen est le plus cruel...

extraits de correspondances

_________________
ne jamais dire jamais


Dernière édition par pati le Jeu 27 Nov 2008 - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Mer 26 Nov 2008 - 17:23

Tu nous livres là un très beau texte, avec une vision positive du personnage et cela donne très envie de se replonger dans cette période de l'histoire de France... et du monde. study
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Mer 26 Nov 2008 - 17:29

sans doute, pasque moi, j'l'aime bien quand même, ce bon vieux napo...
ouais, j'laimle bien et j'assume WinkWink

merci de tes mots, Joe Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Jeu 27 Nov 2008 - 0:26

La revanche posthume de Napoléon ! Très beau plaidoyer pour l'Empereur au regard lucide, vindicatif, mais aussi amer et résigné. Le tout accompagné d'une bourrasque de tristesse. :D
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Jeu 27 Nov 2008 - 0:33

bien vu, angus Wink
c'est en effet tout ça que je voulais mettre derrière mes mots. apparemment, le message est bien passé Wink

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Jeu 27 Nov 2008 - 12:04

Bravo Pati !

Un texte travaillé, bien écrit et qui redonne son rang à cette illustre figure de notre histoire. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Jeu 27 Nov 2008 - 16:41

Pati, ton texte me remue, me touche.
D'une certaine façon, il remet les choses de l'Histoire en place, le bon et le mauvais.
C'est vrai que nous lui devons beaucoup à Napo et c'est aussi vrai qu'il a fait mourir beaucoup de gens pour satisfaire une ambition démesurée.
Et en plus, tu nous le " donnes " lucide vis-à-vis de lui-même et des autres.
Une sorte de réhabilitation, en somme ? confused
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Sam 29 Nov 2008 - 0:39

cédille > merci SmileSmile

amanda > une réhabilitation ? non, je ne crois pas.
je ne pense pas que le personnage doive être réhabilité.
beaucoup a été écrit sur lui. on a disséqué chacun de ses gestes, chacune de ses pensées, plus sûrement que lui n'aurait pu le faire.
il y aura toujours ses détracteurs, toujours ses fans, et toujours ceux qui comme moi, essaient de poser un regard lucide sur ce qui compte, finalement. le bilan.
or pour moi le bilan est lourd, certes, très lourd. mais dans les deux sens.
il a fait ce que personne n'avait pu faire, après la révolution. s'il n'a pas inventé ce qu'on lui rapporte, il l'a légiféré, et ça, ben c'est tout de même primordial. il a fait entrer son pays dans une ère totalement neuve, et nous vivons aujourd'hui encore sur ce qu'il a mis en place. pour beaucoup, du moins. ça s'est payé par un lourd tribut, mais combien d'autres despotes ont à leur actif un charnier plus grand encore, sans avoir mis en place la moindre chose positive pour leur pays ?

je ne sais plus qui a dit dans les comm' que le personnage fascinera toujours, qu'on l'aime ou pas. je suis d'accord avec ça Smile

merci pour ta lecture attentive, Amanda. Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Sam 29 Nov 2008 - 16:48

Et merci à toi pour ces précisions.
Finalement le bilan que tu fais pourrait ( presque ) s'appliquer à bien de grands hommes, politiques ou autres qui nous ont laissé de belles choses et aussi leur contraire, sans parler de leur vie privée presque toujours désastreuse.
Je pense à ( dans le désordre ) :
Rimbaud, JJ Rousseau, Mitterrand, Jules César, Kennedy, ....
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Exil rouge   Sam 29 Nov 2008 - 20:27

C'est que tu me le ferais aimer, Napoléon ! Contents

Pour être claire, j'ai subi pendant des mois (5, 6 ?) les discours d'un professeur d'histoire, passionnée par la vie, les exploits, les batailles et victoires de Napoléon... Elle pleurait ses défaites. Et ce n'est pas une expression !
Pour l'examen, nous avons dû étudier tout le livre d'histoire sans elle. Quel que soit le sujet, elle parvenait à dévier et à nous parler de Napoléon... Ecoeurant !

bye
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exil rouge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exil rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection rouge (SEP)
» BROC AND TROC DE L'ESCARGOT ROUGE
» Kre-rouge : mes bracelets
» desperado rouge en bouchon couronne
» Collection Rouge et noir chez Fleuve Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 48-
Sauter vers: