Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kaleidoplume et la madeleine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Kaleidoplume et la madeleine.   Mar 9 Déc 2008 - 22:39

La plume m'a toujours démangée: du plus loin que je me souvienne j'ai un stylo à la main. Mais longtemps mes textes sitôt écrits ont fini à la poubelle, trop mauvais à mes yeux.
Puis sont venues les années noires, ces années où soudain la réalité m'a percutée dans toute sa violence et sa dureté. Oui, on peut mourir à 15 ans, bêtement, stupidement, volontairement (et encore maintenant j'hésite entre le point et le point d'interrogation après ce dernier adverbe), oui la maladie peut frapper n'importe qui à n'importe quel moment sans que les médecins ne puissent rien y faire, oui l'homme est mauvais, oui la vie est injuste et non ce n'est pas parce qu'on se comporte comme il faut, en accord avec des règles élémentaires (enfin pour moi....) de savoir-vivre et de savoir-être , qu'on sera payé en retour... Dans ce noir absolu la seule petite lumière c'était l'encre qui perlait à la plume de mon stylo, cette encre sombre et chatoyante qui portait toutes mes angoisses, tous mes doutes et tous mes désespoirs, cette encre noire et brillante qui déposait momentanément sur du papier rayé le trop lourd fardeau de la réalité quotidienne. Les carnets ont alors fait leur apparition, boîte à secrets de mes écrits.
Depuis certaines questions ne cessent de tourbillonner dans ma tête et régulièrement j'écris pour les évacuer, ne fut-ce que momentanément. Ecriture-catharsis.
Puis vint le temps des voyages et avec lui la découverte d'une écriture plaisir, d'une écriture-mémoire. Ces carnets de voyage j'ai laissé certaine personne s'en approcher. Un petit bout de lecture à voix haute qu'elle m'arrachait à certains moments. Et une surprise: on aimait ce que j'écrivais, on me poussait même à continuer. Je répondais à ces encouragements par un haussement d'épaules désabusé. Moi écrire? Allons donc, je scribouillais sans plus.
Mais je dus bien me rendre à l'évidence. Toujours je revenais à l'écriture, toujours je revenais à mes petits carnets, et pour les départs des collègues on prit l'habitude de venir me réclamer un texte ou deux. Ce qui au départ n'était qu'un dépannage ponctuel est désormais devenu une habitude... Et ces textes-là, par la force des choses, ont un public... qui semble apprécier (!)
Petit à petit, année après année, l'idée a donc fait son chemin: plonger sa plume dans un atelier d'écriture... mais pas de face-à-face réel, non, la madeleine est trop timide et trop persuadée de la médiocrité de ses maigres écrits.
Quand le noir a de nouveau pris ses quartiers dans ma réalité mes petits carnets ne m'ont plus suffi, j'y ressassais toujours les mêmes angoisses, les mêmes révoltes avortées et les mêmes désillusions. Alors j'ai commencé à traîner sur le web en quête d'un atelier ou deux. Ma souris a croisé la route de Kaléidoplumes, l'ambiance y semblait conviviale. Vigoureusement poussée par une amie j'en ai poussé la porte.
Et la greffe a prise, je suis devenue "accro".
Grâce aux différents sujets je me suis essayée à différents types de texte que seule je n'aurais sans doute jamais abordé. Je me suis enrichie des lectures des autres participants, de leurs commentaires et peu à peu mon écriture évolue. Je rechigne moins à faire des corrections, à aller au-delà du premier jet... Le voile de la toile fait que j'ose.
Bref, grâce à Kaléidoplumes je commence à pouvoir accepter l'idée que mes textes puissent plaire et surtout j'arrive désormais à parler d'atelier d'écriture sans avoir l'impression d'être complètement à côté de la plaque.
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Mar 9 Déc 2008 - 23:01

il est ample et évocateur, ton trait d'encre. certains passages font plus que me toucher, ils me parlent.
chacun ses errances et ses cicatrices. mais un remède identique : écrire.

et puis l'écriture devient plaisir, et puis on ose donner à lire... un chemin où bon nombre se reconnaîtra, je pense Smile

ne doute pas de ton talent, madeleine, tu fais partie des très belles plumes de ce lieu, sois-en assurée.

merci pour ce partage, madeleine. merci beaucoup Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Papetyn

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Mer 10 Déc 2008 - 0:31

Je ne connais pas les mots compliqués qui pourraient exprimer ce que je ressens exactement. Je viens de lire. Puis de relire... Les phrases se sont nouées les unes aux autres, fluides. J'y ai trouvé beaucoup de plaisir.
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Mer 10 Déc 2008 - 23:48

Quel bonheur pour nous que ton chemin ait croisé Kaleidoplumes, car tu nous permets d'apprécier pleinement tes textes, et celui-ci est une très belle illustration de ce que tu nous offres dans chacun de ceux-ci.
Un grand merci pour ce partage Madeleinedeproust !
Revenir en haut Aller en bas
cassymary
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Jeu 11 Déc 2008 - 13:14

Il n'y a pas de hasard dans la vie, il n'y a que de belles rencontres.
Et il faut avouer qu'ici, on est plutôt gâté sunny
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Jeu 11 Déc 2008 - 15:34

C'est un plaisir de te lire et de partager avec toi flower
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Jeu 11 Déc 2008 - 23:02

cassymary a écrit:
Il n'y a pas de hasard dans la vie, il n'y a que de belles rencontres.
Et il faut avouer qu'ici, on est plutôt gâté sunny

oh, oui :-)):
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Ven 12 Déc 2008 - 3:39

Citation :
mes petits carnets ne m'ont plus suffi, j'y ressassais toujours les mêmes angoisses, les mêmes révoltes avortées et les mêmes désillusions.

Mirror, mirror, on the wall.... Tiens, comme je m'y reconnais tres fort!
Citation :

Grâce aux différents sujets je me suis essayée à différents types de texte que seule je n'aurais sans doute jamais abordé. Je me suis enrichie des lectures des autres participants, de leurs commentaires et peu à peu mon écriture évolue. Je rechigne moins à faire des corrections, à aller au-delà du premier jet... Le voile de la toile fait que j'ose.


Oui, c'est bien dommage que je n'ai plus trop le temps et que je suis divisee par le language. Mais ce texte me parle fort. J'y reviendrais! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Ven 19 Déc 2008 - 1:29

Un témoignage très fort où l'on passe de la douleur à la sérénité.

En tout cas, bien contente moi aussi que tu te sois posée chez Kaleïdoplumes!

flower
Revenir en haut Aller en bas
luisasi

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Jeu 8 Jan 2009 - 19:21

L' ecriture permet aussi le partage et là ,je ne crois pas me tromper, je pense que j' ai partagé....merci
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical

avatar


MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   Ven 9 Jan 2009 - 13:15

Quel bonheur madeleinedeproust que tu aies suivis les recommandations t'encourageant à écrire, ça me fait vraiment plaisir. Un très bel hommage aussi à nous Kaléïdoplumistes, merci.
J'aime beaucoup ta description de tes ressentis, tes angoisses précédant ton arrivée sur Kaléïdoplumes et le côté si positif que tu en as ressorti. Je relis plusieurs fois ce texte, car il me plait beaucoup.

Citation :
pour les départs des collègues on prit l'habitude de venir me réclamer un texte ou deux
Je saurai à qui m'adresser si-jamais... :D
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Comme j'ai ressenti ça durement cette année!   Mer 14 Jan 2009 - 20:12

"non ce n'est pas parce qu'on se comporte comme il faut, en accord avec des règles élémentaires (enfin pour moi....) de savoir-vivre et de savoir-être , qu'on sera payé en retour... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaleidoplume et la madeleine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaleidoplume et la madeleine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération Madeleine : Goldorak
» Madeleine Hightower
» Chutes de la Madeleine
» Médaille Vierge (Piéta) et Sainte Marie Madeleine de Pazzi - XVIIème
» Journées du Patrimoine à la Madeleine, 19-20 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- KALEID'EXTRAS -- :: --ANNIF--2008 :: L'histoire à l'envers, le kaléïd'photos et le kaléïd'intime-
Sauter vers: