Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jeff Rodé contre-attaque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
angus

avatar


MessageSujet: Jeff Rodé contre-attaque !   Lun 22 Déc 2008 - 13:38

Monsieur Dubois

Votre lettre m’a profondément amusé. Ma chef-comptable, Plume Noire, indienne de son état, m’a d’ailleurs proposé une réponse qui poussait au bout l’absurde de votre logique. Mais j’ai dû renoncer à vous l’envoyer car je suis convaincu que vous n’en auriez pas goûté tout le sel ; vous travaillez plus à la hache qu’au scalpel, n’est ce pas ? Je suis pour l’égalité des armes, quitte à perdre en finesse voyez-vous, alors, je vais suivre votre méthode, celle que vous considérez presque comme un Art. Je vais répondre à l’ancienne, comme une partie de poker qui se terminera – je vous l’annonce - par votre défaite ! J’ai un très beau jeu en main et vous bluffez mal ! L’enjeu est le montant du redressement que vous envisagiez de m’infliger, soit 1 500 000 €.

Je commence par une mise de 150 000 €.

Vous avez effectué deux tests pour évaluer ma dose moyenne de shampooing. La belle affaire ! Deux prélèvements, deux clients sur les 5000 qui sont passés dans mon salon pendant votre contrôle. Vous n’avez même pas pris soin de me demander si je validais vos choix. Trop fier, trop sûr… et sachez que je ne les valide absolument pas. Votre sélection n’est pas représentative de ma clientèle, votre évaluation n’a donc aucune validité. C’est scientifique, statistique, mathématique, incontestable !

Je relance de 100 000 €.

Pour couper court à toute tentative mesquine de marchandage sur ce point, je me dois d’évoquer un détail qui me revient à l’esprit. Vous avez choisi pour ces tests, par un hasard incroyable, deux jeunes filles très jolies, aux cheveux plutôt courts (ça je le rajoute pour me faire plaisir, rapport quand même à la dose). Ce profil est extrêmement rare dans mon salon qui voit plutôt passer des femmes d’âge mûr, marquées par une dure vie dans les usines ou les champs d’Arnac-la-Poste. Mais vous avez fait votre choix, tel le chasseur à l’affût cherchant un gibier à son goût. Et le spectacle fut grandiose, vous fûtes grandiose !... Si si, ne rougissez pas, je suis sincère. Du grand Art, le magicien du prélèvement est entré en action. Vous avez fait l’intéressant, plaisanté, mais ce n’était qu’une mise en bouche, un apéritif pour vous. Pour prélever la dose de shampoing, vous avez fait preuve de « dextérité et souplesse » avez-vous écrit… oui, c’est sûr… cette dextérité vous a habilement amené à frôler l’épaule, effleurer le cou, caresser les joues de ces deux jeunes personnes. Trois fois, vous avez demandé à mon coiffeur de refaire l’opération pour aller de plus en plus loin avec de feintes maladresses. Vous avez même réussi à dévier le jet d’eau pour les éclabousser à un endroit, mon Dieu, que vous avez eu beaucoup de plaisir à éponger, je l’ai constaté. Les regards gênés et éperdus de ces deux délicieuses ingénues ne vous ont même pas freiné. Sachez qu’après votre show je me suis empressé de leur faire signer une déclaration qui confirme mes dires, et que je saurai le cas échéant divulguer au meilleur moment.

Pourquoi ne suis-je pas intervenu ? Oh, tout simplement parce que j’avais deviné votre faiblesse, votre faille. Je dois vraiment expliquer ? Vous êtes perdu ? Que c’est dommage, c’est là que ça devient intéressant…. Quand vous avez évoqué la nécessité de faire des tests pour déterminer la dose moyenne de shampooing, j’ai embauché ces deux jeunes filles, je les ai invitées au salon de coiffure en sachant que vous les remarqueriez et que vous ne résisteriez pas à cette tentation de les approcher, de vous valoriser. Trop prévisible monsieur l’Inspecteur, trop naïf ! Ces belles « ingénues » procurent depuis quelques années beaucoup de joie dans le village, moyennant évidemment quelques cadeaux. Vous êtes surpris ? Eh oui, elles paraissaient si pures… j’ai bon goût ne trouvez-vous pas ? ça ressemble à un coup de grâce…

Vous serez donc d’accord avec moi, inutile d’aller plus loin, je mets tapis direct et vous devez suivre. Pas de bla-bla, des résultats ! Pas de chichis, c’est fini. Vous avez joué, vous avez perdu. Le rideau est tombé. Le spectacle est terminé. And the winner is ? je sais, il n’y avait pas de suspense, mais permettez que j’en profite un peu quand même !

Ceci étant réglé, ne prenez pas la peine de me remercier pour le petit café amené chaque matin. Je sais que vous l’avez bien apprécié. J’ai d’ailleurs changé régulièrement de mouture pour vous plaire. Du café italien serré, Ristretto, arpeggio, voluto, ou Turc, mais avec toujours un petit ingrédient supplémentaire de ma fabrication, qui donnait… sûrement un petit goût sucré et chocolaté sur lequel vous devriez commencer à vous interroger. Pour ma part, je me serais bien gardé de goûter à ces fragments de feuilles triés sur le volet dans le marécage de Congaree.
Après le goût très particulier du café Jeff Rodé, je vous fais donc connaître ce bon goût amer de la défaite. Et pas une petite, une bérézina, Waterloo ! Je sais, c’est affreux. Mais attention, pas d’exil, j’y veille. Eh oui, je suis heureux d’avoir été votre cadeau de Noël, mais plus encore de savoir que vous êtes désormais pour moi le gage d’une bonne nouvelle année.

Sans rancune. Jeff Rodé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Lun 22 Déc 2008 - 15:30

J'avais une grosse faiblesse pour Jeff à la lecture de la 1ère lettre. Maintenant... j'ai adoré la qualité des deux argumentaires et je suis guérie de ma faiblesse pour Jeff. Dommage... mais je le vois bien chemise ouverte sur poitrine pileuse, gourmette dorée au poignet, liasse de billets dans la poche, grande gueule, un mec quoi. Est-il vraiment coiffeur?
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Lun 22 Déc 2008 - 16:38

Et quelle contre-attaque !
Finement jouée, du grand art, vraiment ce texte !
Ciselé comme un diamant ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Lun 22 Déc 2008 - 18:38

Grazie mille Agate, tou m’as fait un gran plaisir ! maintenant mi exchiousi, yé dois envoyer un pétit mot à oun amico.
Don cappelo, yé souis grillé, ma couverture n’existé plou. Tous ces efforts per niente, mon accento caché toutes ces années. Tout ça à causé dé un inspetore qui a voluto fare lé malino, tout commé Al Capone. Eh, yé gagné contro les impots, ma una donna molto preciosa a touto devinato. Yé réviens a Taormina domani.

Grazie mille Amanda. Ma madonna, tou a aussi tou déviné ? Eh oui lé saloné dé coiffoure c’était per les diamanti. Yé dois partiré…
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Lun 22 Déc 2008 - 20:39

Super angus!
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête

avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Mar 23 Déc 2008 - 0:18

Chapeau bas, Angus, un rien machiavélique tout de même: à quoi cela peut il bien être du? Origine italienne? Fréquentation assidue d'un atelier d'écriture poussant la perversité jusqu'à te faire écrire une histoire à l'envers...
En tout cas un vrai régal et cette Plume Noire, la connaitrais-je?
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Mar 23 Déc 2008 - 22:31

Excellent bravo
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   Mar 23 Déc 2008 - 23:23

lol!
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeff Rodé contre-attaque !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeff Rodé contre-attaque !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - YODA
» Contre-attaque à Carentan !
» Contre attaque à Stonne
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - LUKE SKYWALKER
» CD5 du mois : Le club des cinq contre-attaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 52-
Sauter vers: