Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réponse de Fouettard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pati

avatar


MessageSujet: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 12:02

Salut Santa ! (as-tu remarqué, tiens, le bel anagramme qu'on peut faire avec ton nom, héhé... évidemment, Satan Claus, ça engage moins les petits enfants à grimper sur tes genoux, hein, vieux fripon !)

Comme demandé, il s'est passé quatre jours et voici ma réponse, vieil homme. Eh oui, il m'arrive d'être de parole, vois-tu. Bon évidemment, depuis ces quatre jours, tu t'es retrouvé seul. Pas prévu ça, mon pauvre vieux hein...

Ainsi la belle Germaine me préfère, elle se dessèche à tes côtés, s'emmerde à mourir vu que tu passes le plus clair de ton temps dans ta fabrique, à faire je ne sais quoi avec tes lutins... ben tu vois, moi, je lui ai occupé ce temps libre. Et vu sa réaction, elle m'a semblé y prendre, comment dire... un plaisir plus que certain ! Mon voisin Belzébuth se souviendra longtemps de sa première envolée orgasmique... il est vrai qu'on crie rarement "Oh mon Dieu, Oh mon Dieu ! Oooooooh Mon Dieeeeeeuuu !", dans le coin !
Alors donc, depuis hier, c'est à moi que Germaine mitonne de bons petits plats, pour moi qu'elle se pomponne, qu'elle se parfume, qu'elle oint son corps de reine avec cette huile sensuelle que tu lui as offert... bon goût d'ailleurs, c'est une merveille, cette huile, sa peau est douce comme une peau de bébé...
Elle grimpe aux rideaux chaque soir, et a parfois droit à un petit bonus, quand m'en prend l'envie. Sais-tu qu'elle adore certains jeux des plus inattendus, chez la femme du père Noël ? C'est pas pour rien que j'ai oublié mon fouet chez toi... c'est le deuxième qu'elle me casse, tsss... Mais mais mais ! Je m'égare.

Ah comme je t'imagine, seul, lisant ma lettre avec rage et douleur... que c'est bon, cher vieil ami ! Et si tu savais comme tu vas avoir mal encore... Car vois-tu, ta Germaine, j'en veux pas.
Elle pue la gentillesse, la compassion, c'est une infection, Santa ! Elle n'a pas une once de méchanceté, c'est pétrifiant... je n'ai d'ailleurs jamais compris comment tu avais pu passer tant de centaines d'années avec cette cruche pas étanche, et qui n'est pas si belle que ça, dis voir... va p'tet falloir changer tes carreaux, le vieux !

Alors pourquoi donc m'emmerder à la séduire, me diras-tu ?
Mais pour te faire crever de douleur, vieux frère, tout simplement.

D'ailleurs au passage, tu salueras bien bas mon vieil ami Mammon, il a dû être parfait, non ? Comme percepteur de l'impôt céleste, avoue que je ne pouvais trouver mieux que le démon de l'avarice ! Oh ! Tu ne l'avais pas reconnu, ce cher vieux démon... pourtant tu sais comme c'est un bon ami à moi. Il me doit tant qu'il ne pouvait me refuser ce petit service. Mais je bavarde, je bavarde... et tu ne comprends toujours pas pourquoi moi, fainéant notoire, je me suis autant fait suer à tout ce bazar...

Et dire que tu ne t'en souviens pas...
Dire que tu avais sous les yeux la merveille des merveilles, et qu'elle n'a imprimé dans ta mémoire qu'une vague émanescence d'un plaisir rapide et inavouable...
Elle s'appelait Sarah. Une stagiaire dans ta fabrique... tu te souviens maintenant ? Oui, c'est ça... une belle plante exotique, pulpeuse et envoutante...
Tu l'as sautée en vitesse sur les cartons de jouets entassés dans ton traineau, Santa. Comme ça, vite fait bien fait, loin du regard de ta chère et tendre conne... ah je me doute que là, tu t'en souviens mieux.

C'était ma fille, Santa.
Que tu as sauté comme une trainée qu'elle n'était pas, et que tu as engrossé, Santa ! Et quand elle est venue te voir, te demander de l'aide, tu étais bien trop occupé à ton foutu courrier ! Tu l'as renvoyée, Santa.
Et elle, ma Sarah, mon précieux trésor tellement inattendu... elle est morte en mettant ton batard au monde ! Oh rassure-toi, il n'a pas vécu assez longtemps pour souffrir de son état d'orphelin.

Alors, s'il faut que j'engrosse ta bergère, que je la perde corps et âme dans les stupres de la luxure... compte sur moi Santa.
Compte sur moi. Et tu peux d'époumonner à me menacer, je ne lâcherai pas ce morceau de choix !
Je ne sais pas qui l'a dit, mais il avait bien raison...
C'est excellent froid... la vengeance.

Ton pire ennemi, qui ne te salue pas

Fouettard.

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 12:22

Dieu que c'est sombre tout ça! Le Père Fouettard se venge machiavéliquement du Père Noël qui au passage y perd quand même un peu de son aura! Sauter la fille Fouettard sur les cartons de jouets pour enfants quand même! lol Mais dans l'histoire rien ne nous dit si celle qui va le plus souffrir de cette basse vengeance ne sera pas Germaine... Qui va la faire grimper aux rideaux quand Fouettard l'aura jeté comme un vieux kleenex usagé une fois la vengeance consommée?
Pati, je me suis régalée à lire ce texte! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 12:28

bah, un peu de sombre dans toute cette lumière festive ne fait que renforcer cette dernière, non ? WinkWink

merci pour ton commentaire, maedeleinedeproust Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 13:05

A la lecture de cette réponse, je ne m'étonne plus du contenu du chap 6 de l'histoire à l'envers, je me dis même que tu t'es freinée pour ne pas choquer les éventuelles âmes prudes!!! lol.
Le Père Fouettard a bien failli me devenir sympathique à l'énoncé des découvertes qu'il a occasionné chez cette pauvre Germaine!!!
Quelle imagination en tout cas Pati et avec en prime une histoire fort bien menée et puis le coup du Père Noël culbutant Sarah vite fait et même pas bien fait semble t-il, et sur les cartons de jouet des enfants, tout de même Pati, certes l'atelier est fréquenté par des adultes mais pourquoi mettre à mal les illusions de ceux qui voulaient profiter de cette période pour retrouver leur âme d'enfant? MDR! En tout cas j'ai savouré et bien ri à la lecture de cette réponse fort savoureuse. Merci Pati pour ce bon moment, bien mené et fort bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 16:16

Ainsi donc, c'est vrai : le Père Noël est une ordure...
Tu nous le démontres d'une façon magistrale et ton Fouettard est parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 18:09

Amanda a écrit:
Ainsi donc, c'est vrai : le Père Noël est une ordure...
Tu nous le démontres d'une façon magistrale et ton Fouettard est parfait !

Et ton histoire "Splendid".
Jean-Baltazar et Marie-Noëlle ont de qui tenir debil
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 23 Déc 2008 - 23:35

Un père Fouettard satanique et un père noêl sacrément peu reluisant. Mais où allons-nous ma bonne dame ?
Le tout fait un superbe régal !!!! bravo bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Dim 28 Déc 2008 - 13:35

Je ne pourrai plus voir Santa Claus comme avant. J'apprécie même sa souffrance au fil du texte. Bel exploit que tu fais là ! En quelques lignes, tu inverses l'ordre logique des préférences, dans un noir conte de Noël. Fallais y penser à ce Fouettard étalon, adepte de pratiques sado-maso avec Germaine ! Mais au fond c'est logique, il manie si bien le fouet depuis des siècles. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Lun 29 Déc 2008 - 13:35

merci à tous Smile

c'est vrai que parfois, mon imagination me joue de drôles de tours, et m'emmène là où je n'avais pas prévu d'aller, c'est le cas ici Wink
heureuse que ça vous ait plu SmileSmile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Lun 29 Déc 2008 - 13:55

Ton texte me fait penser à un passage de Louis Ferdinand Céline:

" La grande prétention au bonheur, voilà l'énorme imposture ! C'est elle qui complique toute la vie ! Qui rend les gens si venimeux, crapules, imbuvables. Y a pas de bonheur dans l'existence, y a que des malheurs plus ou moins grands, plus ou moins tardifs, éclatants, secrets, différés, sournois... "C'est avec des gens heureux qu'on fait les meilleurs damnés." Le principe du diable tient bon. "
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Lun 29 Déc 2008 - 14:12

merci pour la citation tirée de Méa culpa, livre que j'ai lu et souvent relu, bien que je ne partage pas le point de vue de Louis Ferdinand.

pour moi l'utopie est un bonheur étendu à tous, au même endroit au même moment.
mais la réalité du bonheur se trouve à l'échelle individuelle, dans des instants brefs, qu'il ne faut pas rater quand ils se présentent.

"Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons." Arnaud Desjardins

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Lun 29 Déc 2008 - 14:15

Carpe Diem...
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Que j'aime ce mauvais esprit!   Mar 13 Jan 2009 - 13:41

ça change des mièvreries qu'on lit parfois...
Savoureux...
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   Mar 13 Jan 2009 - 13:45

merci laura Smile

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réponse de Fouettard...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réponse de Fouettard...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le statut d'auto-entrepreneneur (Réponse photo de Juillet 2010)
» Et le Père Fouettard ?
» Une lettre reste sans réponse
» Voila la réponse
» Don de CI, Réponse Photo et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 52-
Sauter vers: