Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Dim 28 Déc 2008 - 13:48

Voici voilou les deux dernières lettres.

Madame l'épouse à mademoiselle l'amante,

Tu vois, malgré ma dernière lettre, je te réponds.
Ta missive m'a profondément émue et le tissu de mensonges que m'a écrit mon mari m'a plongée dans une profonde colère. Les deux mis bout à bout des évidences se sont imposées à moi:
* Si je n'ai jamais su repousser froidement et catégoriquement tes approches ce n'est pas par pure gentillesse.
* Si jamais je n'ai osé accepter tes approches ce n'est pas par pure fidélité conjugale.
La vérité, la vérité vraie, c'est que tu étais loin de me laisser indifférente et que je ne voulais pas renoncer à nos troublants têtes-à-têtes... et que je refusais de l'admettre parce que cela me terrorisait. Les jours sans te voir me semblaient ternes et mornes. J'attendais tes visites dans une exaltation croissante. Un simple frôlement de ta part me mettait en émoi, déclenchait de longs frissons. Un léger baiser sur la joue me nouait le ventre. Jamais homme ne m'avait fait un tel effet. La nuit je rêvais de longs baisers langoureux et d'étreintes fougueuses avec quelqu'un qui n'était pas mon mari. Et je me réveillais haletante de désir et de frustration.
Mais je refusais de voir tous ces signes. Non, je ne pouvais pas être tombée amoureuse d'une autre femme!
Quand j'ai découvert que mon mari me trompait avec toi une folle jalousie a dévoré mes entrailles... Lui t'avait, et moi non! Soyons claire, tu n'es pas la première avec qui il me trompe, et jusqu'à toi cela m'indifférait. Il avait le tact d'être discret et cela m'évitait d'avoir à remplir ce devoir conjugal qui me répugnait chaque jour davantage. Mais toi... j'aurais pu faire n'importe quoi...
Désormais je n'ai plus peur et plus aucun doute.
Oui, je suis amoureuse d'une femme, et cette femme c'est toi.
Oui, je vais quitter mon mufle de mari.
Je possède un appartement au 69, impasse de Sapho dont le dernier locataire a rendu les clés voilà quelques semaines. Plutôt que de chercher un autre locataire je vais m'y installer.
Dans ta dernière lettre tu dis espérer me voir bientôt à ta porte... Je n'en ai pas le courage. On ne sort pas aussi facilement d'un placard de vingt ans. Mais sache-le, je t'attendrai au 69, impasse de Sapho... et je suis avide de découvrir de nouvelles sensations en ta compagnie. Rendez-vous est donc pris pour la nouvelle année, à minuit...
Viendras-tu? Sauras-tu me pardonner toutes mes hésitations et mes errances et m'ouvrir la porte d'une nouvelle vie à deux? Je l'espère de tout mon cœur. Je t'attends....

Avec tout mon amour.
Madame l'ex-épouse.


P.S: Je te joins une copie du courrier adressé à mon mari.

***

Madame l'épouse à monsieur l'époux.

Mon cher,
Tout est fini. Je vous quitte, j'en aime une autre (et ce n'est pas une faute de frappe... le féminin est voulu!).
Par la présente, je vous informe que j'ai déposé une demande de divorce à vos torts exclusifs auprès de Maître Fideis. Il va de soi qu'en vingt ans de vie commune j'ai amassé une somme considérable de preuves de votre infidélité chronique et que je les ai remises à mon avocat. Ne vous avisez pas d'aller à l'encontre de ma demande. Je pense que vos phallocrates d'amis avec lesquels vous jouez régulièrement au bridge et au golf se délecteraient d'apprendre que votre femme vous a quitté pour une autre femme...
Sans rancune.
Madame l'ex-épouse.
Revenir en haut Aller en bas
angus

avatar


MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Dim 28 Déc 2008 - 13:59

Et bien voilà une belle histoire qui finit bien ! Le détour par le mari aura porté ses fruits, un sacrifice provisoire pour toucher au nirvana 69 rue Sapho (ça ne s'invente pas). Très bel échange... mais, juste pour évacuer un léger doute possible by night, elle ne va pas reculer maintenant hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Dim 28 Déc 2008 - 16:31

angus a écrit:
Très bel échange... mais, juste pour évacuer un léger doute possible by night, elle ne va pas reculer maintenant hein ?
Je me suis fait la même reflexion Razz
Merci d'avoir répondu à nos demandes madeleinedeproust, ça valait vraiment la peine :D sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Jeu 1 Jan 2009 - 14:43

Petit message perso à destination d'Angus et de Tornade:
elle ne s'est pas dégonflée. A minuit pile elle sonnait à la porte du 69 impasse Sapho et dans la seconde la porte s'ouvrait. Donc tout est bien qui finit bien!
Bonne année 2009 à tous.
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Jeu 1 Jan 2009 - 14:50

ca depend de qui y'avait derriere la porte he he he Contents

en tout cas, bien mene l'histoire, j'en redemande
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   Jeu 1 Jan 2009 - 21:30

madeleinedeproust a écrit:
Petit message perso à destination d'Angus et de Tornade:
elle ne s'est pas dégonflée. A minuit pile elle sonnait à la porte du 69 impasse Sapho et dans la seconde la porte s'ouvrait. Donc tout est bien qui finit bien!

Merci Madeleinedeproust Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Madame l'épouse à mademoiselle l'amante et à monsieur l'époux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monsieur et Madame ont...
» Abréviations diverses, notamment celles de "Monsieur, Madame, Mademoiselle"
» MADEMOISELLE CHAMBON de Eric Holder
» Et Madame Noël ?
» Il était une fois, madame banane (et sa bananaguette)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 52-
Sauter vers: