Aimez-vous le thé ?

Aller en bas

Consigne Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Dim 28 Déc 2008 - 13:39

"Aimez-vous le thé ?"
"Pardon ?"
La question a de quoi me surprendre, puisque que je suis assise à une table d'un salon de thé et que je ne connais personne ici. Je suis venue, seule, pour quelques jours, dans cette petite station balnéaire de la mer du Nord, plus attirée par l'infini des houles que par les estivants. J'ai toujours été fascinée par le mouvement inlassable des vagues, par l'excès de lumière ou par son manque, par l'excès de vent surtout et peu intéressée par les déambulations des vacanciers oisifs…

La question m'est reposée sur le même ton, un peu chantant.
"Aimez-vous le thé ?"
"… Oui…"
Elle s'assied alors à ma table, sans que je l'y invite. Elle s'assied face à moi et commande un thé pour deux, un thé russe aux agrumes, sans me demander mon avis.


Je suis venue ici par besoin de calme et de solitude. Et voilà que je me fais interpeller par une inconnue qui s'installe à ma table sans façon, qui commande un thé qu'elle aime et qu'elle me propose de partager sans attendre mon acquiescement. La situation a un côté piquant qui n'est pas pour me déplaire. En fait, cette femme m'intrigue, ses façons cavalières et désinvoltes m'attirent. Je fais mine de ranger mon carnet de notes, mes crayons quand elle m'arrête d'un geste.
"Non, continuez je vous prie. Je ne vous dérangerai pas. J'adore surprendre les gens dans leurs activités"

Ainsi, elle me prie de continuer ce travail d'écriture, cette activité de solitaire en sa compagnie, elle que je ne connais pas ! Je pourrais évidemment faire semblant d'écrire, mais le regard vif de mon interlocutrice me dit qu'elle ne va pas perdre un mot de ce que je vais écrire. Elle peut lire à l'envers, c'est certain.

J'essaie donc de retrouver mes pensées. J'écris une nouvelle ou plutôt j'étais en train de l'écrire. L'idée m'en est venue ce matin lorsque je me vis dans le minuscule miroir de la salle de bain mesquine de l'hôtel "une étoile" où j'ai déposé mes bagages. J'ai le projet d'écrire l'histoire d'une femme qui ne supporte pas ou plus le regard des autres. Enfant mal-aimée, toujours critiquée, dépréciée par sa mère, elle est devenue une adulte qui n'accepte plus la critique. J'essayais de souffler à mes lecteurs potentiels que cette femme était normale et que ses réactions pourraient être celles de tout être sensible.
Difficile après cette intrusion soudaine de me replonger dans ma réflexion. J'ai un peu perdu le fil de mon histoire et mon tracé hésitant, raturé en témoigne.

Je lève les yeux vers mon vis-à-vis. Elle fixe ma main droite. Elle sent que je la regarde, lève lentement la tête et me sourit.
"J'espère que je ne vous dérange pas. C'est la première fois que je peux observer quelqu'un qui écrit autre chose qu'une carte postale"
Je tente de lui signifier mon trouble, mon impuissance à terminer ce qui semblait jaillir avec force avant son arrivée. Mais je ne veux pas la vexer et, curieusement, je n'ai pas envie de la faire fuir. Elle me sourit. Je l'observe en silence. Elle est jeune, plus jeune que moi, même si quelques rides se marquent aux coins de sa bouche. Elle a de grands yeux presque noirs, un peu cernés, le teint clair, de longs cheveux noués.

"Parlez-moi de vous. Je vous en prie. Parlez-moi."
En quelques mots, j'essaie de décrire ma vie. Banale, si j'excepte ce besoin d'écrire obsédant. Je me surprends à évoquer plus que je ne voudrais en dire. Aux questions que je lui pose à mon tour, elle ne répond que très brièvement et semble vouloir diriger la conversation.
"Parlez-moi de vous. Votre voix est très belle. Elle a un timbre chaud qui réconforte. Elle est si profonde…"

La théière est vide, pour la seconde fois. Nous nous taisons maintenant. Notre conversation fut longue, animée parfois. J'ai oublié où j'étais, j'ai oublié les autresconsommateurs. Mon interlocutrice se lève, me prie de lui laisser régler la note. Elle prend mon carnet de notes et y griffonne quelques lettres, des chiffres surtout.
"Pour votre voix, me dit-elle. Rien que pour entendre votre voix. Je vous remercie."
Elle se penche alors vers moi, pose sa main sur mon épaule et sur ma joue, elle dépose un baiser léger.
"Vous ressemblez tant à ma mère ! Elle est morte, il y a peu. Je me sentais si seule que j'allais faire une bêtise. Merci d'avoir été là."

Un bus s'arrête un peu plus loin que le salon de thé où je suis encore assise, un peu étourdie. Je vois la jeune femme courir, monter dans le bus. Elle me fait un signe d'au revoir et m'adresse un sourire irrésistible.

Restée seule, je reprends le fil de mon histoire, mais je ne trouve plus mes mots. J'entends la voix de l'inconnue me prier de parler. Je revois son visage, son attitude d'écoute intense, je revois son regard un peu fiévreux. Je sens encore sa main sur mon épaule et ses lèvres sur ma joue.

Les mots que j'écris ce soir sont des mots fervents, pétillants, intenses. Des mots chantant et dansant sur une musique nouvelle, la musique d'une autre.


Dernière édition par marjas le Lun 12 Jan 2009 - 8:57, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Tornade le Dim 28 Déc 2008 - 14:19

Marjas je suis très touchée par ton texte, bien qu'incapable d'expliquer avec des mots pourquoi ...
Merci pour ton superbe texte sunny sunny sunny
avatar
Tornade
Modératrice

Féminin Humeur : Optimisme parfois saupoudré de mélancolie

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  MESANGE le Dim 28 Déc 2008 - 17:01

Moi aussi, je suis très touchée par ton texte ... par l'extraordinaire courage de cette jeune femme pour briser sa solitude, par la rencontre possible autour d'une tasse de thé, par la transformation subtile dans le coeur de celle qui écrit ... Merci pour ces magnifiques lignes, vraiment magnifiques de profondeur.
avatar
MESANGE
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : colorée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Dim 28 Déc 2008 - 17:09

Tornade et Mésange... Certaines rencontres sont des hasards heureux. J'en ai fait l'expérience. Non, pas la rencontre que je décris dans "aimez-vous le thé ?" Cette histoire est 100% fictive, mais une autre rencontre qui ne fut qu'une succession de hasards et qui nous a conduits, mon compagnon et moi, à partager nos vies depuis des décennies...

Je l'aime bien aussi, mon texte yeuxdoux Merci d'avoir apprécie ! bye

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Nerwen le Dim 28 Déc 2008 - 22:13

Une bien belle rencontre qui a changé le cours de deux existences. Merci Marjas pour tes mots fervents et intenses flower
avatar
Nerwen
Occupe le terrain

Féminin Humeur : éveillée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Admin le Dim 28 Déc 2008 - 23:06

C'est une histoire fictive, qui pourrait être vraie.
De savoir qu'elle ne l'est pas la rend encore plus belle à lire.
Car tu as écris une très très belle histoire bravo
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Lun 29 Déc 2008 - 11:24

Merci à vous, Nerwen et Admin ! Toujours ravie quand une de mes "histoires" plaît... Contents

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  pati le Lun 29 Déc 2008 - 11:51

ton texte me touche beaucoup, marjas. il résonne en moi, fait écho à certaine rencontre que ma mère, malade, a fait elle aussi. et cette rencontre a chamboulé sa vision de la vie. et la mienne aussi. ton texte me l'a remis en mémoire, et c'est doux, chaud et mélancolique à la fois...

j'aime bien cette idée qu'un inconnu regarde un écrivain écrire. quand l'acte d'écrire, intime à souhait, devient spectacle dédié à un unique spectateur, comme il doit être difficiles de rester concentré sur le fil de son imaginaire...
mais quand le lien existe, et relie ces deux acteurs de l'écriture-lecture... comme cela doit enrichir la prose, la suite des mots naissant sous deux regards...

fascinant, marjas. merci beaucoup pour ce très beau moment de lecture Smile

_________________
ne jamais dire jamais
avatar
pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante... parfois désabusée jamais blasée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  BRIGOU le Lun 29 Déc 2008 - 15:01

Une histoire fictive qui ressemble à une vraie rencontre...

Regarder l'autre écrire... admirer sa manière de coucher les mots sur le papier... pénétrer dans l'intimité de l'autre... intervenir ou se taire... être présent sans se faire remarquer ou participer ...

Ainsi l'on peut regarder un artiste peindre, un musicien jouer, un acteur interprêter.. pourquoi pas regarder un écrivain écrire ?
avatar
BRIGOU
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Généralement joyeuse et optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Lun 29 Déc 2008 - 15:30

BRIGOU a écrit:
Ainsi l'on peut regarder un artiste peindre, un musicien jouer, un acteur interprêter.. pourquoi pas regarder un écrivain écrire ?

C'est vrai, Brigou... pourquoi pas ? Ecrire est un art aussi.

Pati, ta sensibilité me touche beaucoup. Merci à toi.
Tu as la même pensée que Brigou : "j'aime bien cette idée qu'un inconnu regarde un écrivain écrire"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Lun 29 Déc 2008 - 16:17

J'ai éprouvé beaucoup de plaisir à lire ton texte. Sincèrement. Il m'a même ému car le souvenir d'une rencontre a ressurgi... Une rencontre avec une petite fille qui venait de perdre son grand-père. Elle est venue vers moi et m'a demandé: "Tu as connu Pépé Henri?" Je lui ai répondu négativement et elle m'en a parlé un bon moment. Ce devait être un grand-père formidable. Et inoubliable. La maman avait surveillé la scène de loin. Elle est venue un peu plus tard pour me remercier d'avoir écouté sa fille.
Étonnante rencontre.
Merci Marjas!bravo Tu m'as permis de m'en souvenir. bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Mar 30 Déc 2008 - 9:49

Très émouvant ton récit "tu as connu Pépé Henri", Papetyn ! Une petite fille qui a compris que mettre des mots sur sa tristesse permet d'en supporter mieux le poids.
Les enfants ont des spontanéïtés que nous devrions parfois retrouver...

Merci à toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  madeleinedeproust le Mar 30 Déc 2008 - 14:36

Il est des rencontres en apparence anodines qui peuvent changer le cours d'une vie. Un très beau texte Marjas, poignant, émouvant, de ceux qui vous prennent aux tripes et vous chamboulent en un instant...
avatar
madeleinedeproust
Kaléïd'habitué

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Invité le Mer 31 Déc 2008 - 9:54

madeleinedeproust a écrit:Il est des rencontres en apparence anodines qui peuvent changer le cours d'une vie. Un très beau texte Marjas, poignant, émouvant, de ceux qui vous prennent aux tripes et vous chamboulent en un instant...

C'est un peu trop, Madeleine ! Ce n'est qu'une petite nouvelle... ou plutôt un court récit. Mais je te remercie vraiment ! bye

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Aimez-vous le thé ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum