Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la manière d'Edgar ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alainx
Modérateur
avatar


MessageSujet: A la manière d'Edgar ....   Jeu 14 Fév 2008 - 14:44

C'est un peu paresseux que je fais.... Mais ce sera une forme d'hommage à feu Obsolettres !
Je republie un texte d'il y a bien longtemps...
Il s'agissait d'un exercice d'appropriation, il fallait écrire dans le même style qu'un auteur que l'on se choisissait.


------------------------------------

Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieux et curieux volume d’une doctrine oubliée, pendant que je donnais de la tête, presque assoupi ; soudain il se fit un tapotement, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre. « C’est quelque visiteur – murmurais-je – qui frappe à la porte de ma chambre ; ce n’est que cela, et rien de plus. »

Edgar Poe – Le corbeau (histoires grotesques et sérieuses)


*********

Cependant la fièvre gagna mon front, la vision, indistincte encore, de sa silhouette noire traversa devant mes yeux. Je revis son sourire sardonique fendant sa peau glabre ; un frisson descendit mon échine ; une sueur perlée surgit au creux de mes mains. Je toussotais pour meubler le silence et l’empêcher – pensais-je – de gratter à nouveau la porte. Un froid silence s’étala sournoisement dans ma chambre, pressant mes tympans dans un étau ; le bourdonnement sourd de mon sang épaissi s’amplifia, comme une carapace visqueuse et faussement protectrice.

Quelque insecte sans doute, quelque parasite, où l’un de ces petits rongeurs qui s’égaraient parfois jusqu’ici, avait suscité ce frôlement que j’identifiais à tort comme émanant d’un humain. Je me persuadais, en serrant mes poings moites, que ce frôlement ne pouvait en aucun cas provenir de sa présence inopportune et plus encore honnie.

La nuit s’avançait sans que je ne bouge. J’espérais ardemment voir poindre l’aube, moment où je pourrai peut être enfin trouver le repos de mon âme. J’avais repris un instant la lecture de ce traité poussiéreux, sans toutefois retrouver la concentration nécessaire à sa compréhension. Quelques craquements du plancher me firent sursauter plus qu’à l’accoutumé. Je tournai la tête une fois encore vers la lourde porte en chêne vermoulu qui séparait ma chambre du froid couloir obscur que j’exécrais. Les tremblements de la flamme de ma lampe de chevet semblaient animer la porte d’une vie propre et je crus à plusieurs reprises qu’elle allait s’ouvrir, livrant passage à mon persécuteur. Bientôt je commençais à distinguer les premières lueurs de l’aurore et je me mis à soupirer de soulagement… soudain il se fit un tapotement, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre. « C’est quelque visiteur – murmurais-je – qui frappe à la porte de ma chambre ; ce n’est que cela, et rien de plus. »
Revenir en haut Aller en bas
cassymary
Admin
avatar


MessageSujet: Re: A la manière d'Edgar ....   Ven 15 Fév 2008 - 21:03

C'est bien beau de nous mettre l'eau à la bouche. Mais maintenant on attend la fin de l'histoire. A la manière Alainx Shocked
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU

avatar


MessageSujet: Re: A la manière d'Edgar ....   Sam 16 Fév 2008 - 22:19

What a Face ça fait peur ! brrrrrrrr
Revenir en haut Aller en bas
Lorraine

avatar


MessageSujet: Re: A la manière d'Edgar ....   Sam 16 Fév 2008 - 22:59

Tout à fait Edgar Poe, Alainx! A vingt ans, je l'adorais, il me faisait frémir de délectation et de peur! Son "never more" me déchirait. Merci de le ressusciter ici, avec tant de talent!

Lorraine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la manière d'Edgar ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la manière d'Edgar ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edgar Allan Poe
» Wallace, Edgar
» Wallace, Edgar
» L'histoire d'Edgar Sawtelle
» Edgar Morin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 7-
Sauter vers: