Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'Eugene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sprite

avatar


MessageSujet: l'Eugene   Mer 25 Fév 2009 - 23:20

Une moustache noire, deux trous d'ombres sous un chapeau de feutre encadrés entre un crucifix où s'assèche une brindille de buis et une petite vierge en plastique mais garantie 'de Lourdes'.

L'Eugène je ne l'ai jamais appelé pépé puisque je ne l'ai pas connu.

Mort juste à la fin de la deuxième guerre mondiale des suites de la première, disait-on. La mère nous a souvent rabâchée:
- ʺD'abord j'ai perdu mon père a dix-sept ans et quand je me suis mariée, c'est pour ça qu'on nous a demandé de venir vivre ici, alors ils peuvent bien me faire des reproches, mes frères et sœurs. C'est pas facile de perdre un père.ʺ

On nous a peu parlé de lui.

Je sais qu'il avait été prisonnier et parlait l'Allemand puisque quand 'ils' sont revenus, il traduisait pour eux.

Je sais qu'il laissait souvent les gens de passages dormir dans la grange ou l'étable, mais qu'ils ne fallait pas qu'ils fassent un faux pas, sinon gare…


Je sais que les chevaux des romanichels et des petits cirques sillonnant les campagnes paissaient dans ses prés, comme mon père a continué de leur permettre jusqu'à que la télévision arrive dans la France profonde et que les roulottes fassent place aux caravanes.

Je sais qu'il avait toujours décrété: si seulement nous avions le pré du bas et celui du haut à côté des Garennes, tout irait pour le mieux. La mère en a donc fait sa mission première pour agrandir la ferme. Ce fut assez facile avec l'exode rural qui battait son plein pendant que Ferrat s'époumonait avec sa montagne.

Je sais qu'il est mort à Granges Blanche à Lyon et que quand j'ai demandé à sa femme, la Marthe, si elle voulait emporter son crucifix ou sa vierge avec elle chez sa fille, pendant sa dernière visite à son jardin, elle m'a répondu:
-"Qu'est-ce que j'en ferais bien? Si je devais emporter quelque chose ce serait la photo de mon mari."
Je crois bien que c'est la seule fois qu'elle m' ai parlé de lui à part cette fois où elle me dit qu'il avait plu tout le jour de leurs noces.

Je sais aussi de lui cette anecdote qui est la plus vivante dans mon imagination, mais c'est bien tout.
Quand les Allemands envahirent le Sud, ils arrivaient par les routes nationales et se déversaient en petites factions vers chaque village. Ma mère était allée chercher les vaches avec son petit chien dans un pré éloigné de la ferme. Elle avait entendu dire du haut de ses onze ans qu' 'ils' réquisitionnaient les vélos. Elle a donc planqué le sien derrière le buisson en les voyant arriver. Son chien, lui, prit de terreur, a déboulé à travers champs et est allé se réfugier sous le lit de la cuisine, tremblant tellement qu'on ne pouvait le déloger.
L'Eugène s'est aussitôt empressé d'aller au secours de sa fille qu'il a retrouvé sur le bord de la route, les bras derrière son dos, regardant calmement défiler les envahisseurs qu'il a salué de son meilleur allemand.

Ah, et puis je sais ça encore, indirectement.
Une fois que je chahutais la mère en l'appelant 'maman la tendresse' vu le peu de démonstrations d'affections que nous avions reçu, elle se tut un long moment (très rare pour elle, la volubile), et elle eut l'air de regarder quelque part en elle, où je ne pouvais pas l'atteindre, et elle a dit, d'une voix entre la tristesse, la résignation et la surprise:
-ʺComment vouliez-vous qu'on vous donne de la tendresse, nous qui n'en avions jamais reçu.ʺ


Dernière édition par sprite le Jeu 26 Fév 2009 - 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Mer 25 Fév 2009 - 23:27

Un texte qui en dit long et pas seulement sur l'Eugène...Un beau texte, j'aime bien tes répétitions qui montrent à la fois ce que tu sais et ce que tu ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Mer 25 Fév 2009 - 23:33

Encore un texte très poignant à propos de ce monde si dur que les gens en furent comme imprégnés.
bravo bravo bravo
Et pourtant.... que la montagne est belle ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Mer 25 Fév 2009 - 23:44

Difficile de donner quand on n'a pas reçu... Pourquoi certains y parviennent-ils et d'autres non?
Revenir en haut Aller en bas
Plumentête

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Mer 25 Fév 2009 - 23:50

Madeleine a écrit:
Citation :
Difficile de donner quand on n'a pas reçu... Pourquoi certains y parviennent-ils et d'autres non?
. Peut être ont-ils reçu de là où ils ne l'attendaient pas, peut être ont-ils un sens de l'observation bien développés et reproduisent-ils ce qu'ils ont observé ailleurs ou bien ils ont beaucoup d'imagination.... il y a tant de réponses possibles Madeleine et heureusement pour nous, toute notre vie n'est pas qu'une reproduction du passé ou alors avec beaucoup de liberté et de créativité....
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Jeu 26 Fév 2009 - 1:00

une autre parole de ma mere peut eclairer le debat un tant soit peu sans doute, lors de nos discussions euh... disons, animees quand je posais 'trop de questions':
'j'avais bien remarque qu'apres ta naissance, les deux aines etaient devenus tres polissons et que ton frere voulait toujours finir tes biberons, mais on ne parlait pas de jalousie, on ne nous avait rien explique, ils etaient polissons, un point c'est tout et on les punissaient'
on avait pas encore inventee la psychologie. On parlerait aujourd'hui de regression. On prendrait conscience et on ferait l'effort de changer.... enfin, peut-etre... parce que reproduire les modeles est tellement plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Jeu 26 Fév 2009 - 1:17

Ah, didonc, Sprite, mon grand-père s'appellait lui aussi "Eugene" (illou-DJINE) !!!
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Jeu 26 Fév 2009 - 23:45

"L"'Eugène, "La" Marthe, "La" Mère...
C'est bien le parler de la campagne il y a 50 ans.... Contents
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Jeu 26 Fév 2009 - 23:49

ben oui, Sherkane, il y a 50 ans ........ et des poussieres! Contents et un tres fort roulement de 'R's...
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical

avatar


MessageSujet: Re: l'Eugene   Dim 1 Mar 2009 - 19:59

Très beau texte bravo

Merci de nous faire partager un personnage que tu n'as pas connu avec ses conséquences sur la famille.

Sherkane a écrit:
"L"'Eugène, "La" Marthe, "La" Mère...
C'est bien le parler de la campagne il y a 50 ans.... Contents
Dans une partie de la région jurassienne suisse, on dit encore le François, le Michel, la Jeanne, la Céline, le père, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Eugene   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Eugene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIBEREZ LE PRISONNIER POLITIQUE EUGENE DIOMI NDONGALA
» FLASH: EUGENE DIOMI NDONGALA VIENT D ETRE ACQUITTE !!!
» RHINOCEROS d'Eugene Ionesco
» Construction de l'Eugene Maersk
» batman bust eugene del rosario

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 61-
Sauter vers: