Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 quand Bruyère évoque Victor en Audiard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
catsoniou

avatar


MessageSujet: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 11:12

A l'approche de ce passage, Gaston pressait le pas. Vite fait, bien fait, il déposait à chaque boite son lot de journaux, lettres, imprimés, soulageant ainsi son épaule sciée par la courroie de la musette et rognant quelques minutes sur le temps imparti pour sa tournée. Car il savait qu'il y avait là deux arrêts impératifs.
A droite, la porte s'ouvrait sur Mélanie:
- Dis facteur, veux-tu un café ? Tu me feras un brin de causette.
Dans le renfoncement, c'était Gustave et son ratafia qui se laissait boire...
Et ce passage, ressemblant étrangement — bien que fort éloigné de Lyon — à une traboule, se prêtait bien à l'échange de nouvelles de la ville et d'ailleurs.
Gaston, en facteur qui se respecte, n'arrivait pas en catimini. Il causait facile et pas en sourdine ! Alors, on sortait sur le pas de la porte et, comme Gustave ou Mélanie, on engageait la conversation sur tout et rien. Anna, Léon, Marcelle, Prosper, d'autres encore, au besoin par un détour prémédité, se joignaient à l'attroupement... Un vrai forum, ce passage ! Des plus savants diraient que la rue est le cordon ombilical qui relie l'individu à la société.
Mais il y avait des jours sans. Sans Gustave et Mélanie partis au marché ou (hélas) accompagner une vieille connaissnce à sa dernière demeure. Ces jours-là, Gaston posait fesses et musette sur une marche de l'escalier de Mélanie ou de Gustave. Selon le sens du vent, car la bise du Nord s'engouffrant par le fond de la rue enlevait l'envie de se planter au milieu comme un piquet ! Au printemps, il s'asseyait sur le rebord de l'ouverture sur la gauche. Il exposait son dos au soleil. Et le croirez-vous ? Il méditait... Parce qu'un facteur ça pense, voire, ça "philosophe".
- La semaine dernière, on causait du mariage de Céline et Jean-Pierre. Aujourd'hui, je pense à ce pauvre André parti pour un monde meilleur (?). Vraiment, le bonheur, on s'y fait, le malheur, on ne s'y fait pas, c'est ça la différence.
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 12:13

un joli texte, catsoniou. une peinture efficace de la vie qui coule dans cette presque traboule Wink

c'est très visuel, et en même temps, c'est une belle tranche d'une vie toute simple que tu nous offres en lecture.
une belle première participation à nos consignes, brav à toi !

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 19:47

Une peinture de mots pour illustrer une photo.
bravo
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 20:21

Belle idée d'avoir choisi le facteur qui, à sa manière, est aussi un cordon ombilical entre les habitants de la rue... brav
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 21:34

Je retrouve du Pagnol dans certains mots.
Dans d'autres phrases, je crois voir passer l'ombre de J. Tati.

Un 1er texte qui me donne à aimer ta façon d'écrire bravo

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mar 21 Avr 2009 - 23:30

Un traitement de la consigne d'une sobriété, d'une efficacité et d'une simplicité qui se marient superbement avec la photographie. Bravo et bienvenue ! bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mer 22 Avr 2009 - 3:13

une presque traboule, forcement avec la consigne 69! foi de Lyonnais.

en tout cas, je dis comme tous les autres y-z-ont dit! bienvenu aussi et j'ai pris la liberte de m'inspirer un peu pour finir mon texte! merci
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou

avatar


MessageSujet: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mer 22 Avr 2009 - 7:32

pati, madeleinedeproust, Nerwen , Admin , Krapov , Sprite , vous me faites chaud au coeur...

Peut-être ai-je vécu un peu comme Gaston ?

J'aime mélanger rève et réalité ... comme mon pote Adamaïtal.
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mer 22 Avr 2009 - 15:36

Très réussi, belle peinture de vie.
Tu me fais un peu penser à " Bienvenue chez les Ch'tis" ( Ne hurlez pas les autres, hein ! ) dans la scène des facteurs mais avec plus de tendresse ! flower
Revenir en haut Aller en bas
alainx
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mer 22 Avr 2009 - 18:23

Les citations obligatoires sont très bien amenées...

bravo
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Mer 22 Avr 2009 - 20:16

Très belle idée que ce facteur!

Bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Jeu 23 Avr 2009 - 2:51

Je crois totalement à l'existence du facteur, on jurerait que c'est le portrait exact d'une personne vivante ?

J'ai bon ou est-ce que ton imagination a le don de rendre réel un tel personnage ?

Quoiqu'il en soit, bravo !

bravo
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou

avatar


MessageSujet: quand bruyère évoque Victor en Audiard   Jeu 23 Avr 2009 - 9:55

Les facteurs modernes ont-ils le temps de la causette ? Quant au ratafia, n'en parlons-pas! bier

Le facteur de J. Tati, n'était-ce pas sympa ?

"Le" Gaston" , c'est entre rève et réalité... scratch
Revenir en haut Aller en bas
lauravanelcoytte

avatar


MessageSujet: Tiens,   Jeu 23 Avr 2009 - 10:07

ça fait longtemps que je n'ai pas bu de ratafia!
Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   Sam 25 Avr 2009 - 18:52

L'écriture me plaît, l'histoire m'a intéressée, le facteur ressemble à tous ses collègues : c'est un facteur sympa ! Pourquoi donc les facteurs sont-ils tous sympa ? J'ai très bien visualisé la scène, entendu les rires et les brèves de comptoir, bu mon ptit noir sur les marches au soleil etc... Bref, je me suis sentie bien sur ce texte. On pourrait y adjoindre le Mimile d'Amanda, ma Gina (encore que dans la journée elle récupère de ses nuits agitées), et je n'ai pas encore lu tout le monde, ça promet. Conclusion : La citation de Victor Hugo se vérifie et la rue est bien ce lieu de rencontre où se côtoient la faune humaine... et celle qui l'est un peu moins.

Bon j'arrête, je prends trop de place colere
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quand Bruyère évoque Victor en Audiard   

Revenir en haut Aller en bas
 
quand Bruyère évoque Victor en Audiard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux plumes... (Centon Victor Hugo/André Laugier)
» Quand le patron de la DGSI évoque un risque de «guerre civile»
» Demain Dès L'Aube - Victor Hugo.
» coffret MICHEL AUDIARD 4 DVD-GAUMONT
» Notre-Dame de Paris - Victor Hugo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 69-
Sauter vers: