Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une discrète porte bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cédille

avatar


MessageSujet: Une discrète porte bleue   Sam 25 Avr 2009 - 14:54

Gina donna un tour de clé et ouvrit la petite porte bleue avec un soupir de soulagement. Ses pieds la faisaient affreusement souffrir : battre le pavé en talons de dix centimètres pendant des heures vous laisse la plante des pieds comme une pâte à pizza qui ne veut pas se laisser cuire !

Ici était son domaine, son paradis, son p’tit coin secret déniché il y a peu dans une rue de la vieille ville, un endroit ombragé, loin des artères tumultueuses où elle officiait dès la nuit tombée. Elle s’y sentait bien entre ses deux chats, ses napperons au crochet, ses tableaux de quatre sous , dont l’un représentant un Christ en croix trônait sur le mur principal face à la porte bleue. Entre ses poupées flamenco, sa boule de Lourdes qui faisait de la neige et son calendrier des postes, c’est là qu’elle devenait elle-même.

Gina pouvait sans souci rejoindre son coin de trottoir sans crainte d’être percée à jour, protégée par ces arcades centenaires qui débouchaient sur la rue principale, juste sous le
lampadaire où elle attendait le client. Un habitué, philosophe de son état lui avait dit un jour « la rue est le cordon ombilical qui relie l’individu à la société » ! Il ne croyait pas si bien dire ! Gina ne pu s’empêcher de penser que la « Société » et elle … ben c’était pas vraiment
ça ! La rue, elle n’avait connu que ça Gina et de bourlingue en bourlingue elle y avait creusé son trou à coups de bec et ongles et quelques crêpages de chignon bien sentis !

Éreintée, elle s’effondra dans son fauteuil club récupéré dans une brocante et ouvrit un bouquin qui traînait parmi beaucoup d’autres sur la table de la cuisine. La lecture, c’était son
dada, son rêve Caraïbe, son Amérique, son safari. La lecture lui permettait de s’inventer d’autres vies, une vie vraie loin de son lampadaire ! Feuilletant les pages dans un demi sommeil son regard s’arrêta sur une phrase qu’elle lut et relut comme une évidence et qui disait : « ils me disaient sur un ton doux et un peu triste… c’est à cause de mecs comme moi que des filles comme toi font ce qu’elles font… ». C’est bien vrai se dit-elle en se reconnaissant dans ce qu’écrivait V. Despentes, et « si le bonheur on s’y fait, le malheur on ne s’y fait pas, c’est ça la différence ».


Dernière édition par Cédille le Lun 27 Avr 2009 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou

avatar


MessageSujet: Une discrète porte bleue   Sam 25 Avr 2009 - 15:11

Décidément, il passe beaucoup de monde dans cette rue...

Fatalitas!!! Gina connait aussi ce passage et je n'y trouve rien à redire .

Comme dirait mon ami Adamaïtal : coï ma éïtal...

cool ton histoire , cedille.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Sam 25 Avr 2009 - 16:30

Une petite faute de temps, notamment ici
Citation :
Gina ne peut s’empêcher de penser

Un texte qui colle parfaitement à la consigne. Et de l'imagination pour aller chercher ce personnage qu'on n'imaginerait pas forcément à cet endroit là flower

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Sam 25 Avr 2009 - 17:29

D'excellentes descriptions ! Quelle nana n'a pas eu les pieds en pâte de pizza, je te le demande !

Bravo !

bravo
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Lun 27 Avr 2009 - 2:16

ta Gina complete bien (enfin, il y aura encore peut-etre, j'espere d'autres personnages a venir) cette petite societe en microcosme qui s'est forme autour de cette 'rigole' ...
un portrait tout en contrastes tres bien brosse!!

ma mere disait toujours, 'il faut de tout pour faire un monde', et un monde sans des Gina comment l'imaginer?
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Lun 27 Avr 2009 - 10:37

Joli portrait, touchante cette Gina...
C'est bien vrai, que ferait la société sans des filles comme elle.
Je lui envoie MIMILE flower
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Lun 27 Avr 2009 - 13:39

Amanda a écrit:
Je lui envoie MIMILE flower
Cédille, pour MIMILE, c'est gratuit hein? j'sors
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   Lun 27 Avr 2009 - 15:33

Sinon il lui laissera qq bouteilles qu'elle pourra rapporter à La Coccinelle...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une discrète porte bleue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une discrète porte bleue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Brink, André] La porte bleue - Dans le miroir - Appassionata
» La porte bleue
» André BRINK - La porte bleue
» La porte charretière bleue.
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 69-
Sauter vers: