Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isidore Maltese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nerwen

avatar


MessageSujet: Isidore Maltese   Mar 28 Juil 2009 - 18:47

Isidore Maltese, de son vrai nom Lucien Bouchon, est peintre, artiste peintre, ce qui explique — marché de l’art oblige — le choix d’un pseudonyme plus glamour que son patronyme d’origine. Car justement, à quarante six ans, sur le marché de l’art, Isidore Maltese commence à se faire une petite notoriété, au moins dans la région.

Il a choisi la résidence Kaléidété et les Landes, pour une raison en rapport avec son art. Il explique volontiers puiser son inspiration dans les plages infinies de sable fin, dans l’Océan capricieux, sur les dunes blondes et dans les odeurs de résine des pins maritimes aux troncs élancés.
Le major Tubs hoche la tête car il a du mal à retrouver les beaux clairs-obscurs des sous-bois et les tâches de lumière sur les fougères qu’il rencontre au cours de ses promenades, dans les grands à-plats de couleurs criardes étalées au couteau sur d’immenses toiles… Car Isidore Maltese est un peintre abstrait…

Jeanne Dorville a eu beau expliquer à l’ancien militaire les effets de matière, les vibrations chromatiques et autres fonction émotionnelle de la couleur, pour lui, la peinture de Maltese s’apparente plus à du barbouillage qu’à de la peinture.
Cette opinion a été confortée le jour où le Major a voulu faire admirer à l’artiste une petite aquarelle de Bonington, propriété de sa famille grâce à la cuisse légère d’une lointaine tante Ida qui adorait les artistes, lesquels le lui rendaient bien ! Maltese a jeté un rapide coup d’œil au délicat paysage de la côte normande et a émis un bref grognement avant de se détourner pour aller prendre un autre verre sur la table basse. C’était au cours d’une des réunions vespérales autour d’un Floc de Gascogne que le Major aime à organiser de temps en temps.

Lucien, pardon Isidore, a transformé une des pièces de son appartement en atelier où il se retire chaque matin pour une séance de travail. Là, il a l’habitude de mettre en fond sonore de la musique hard rock, qui, dit-il, soutient son inspiration. Quand les enceintes de sa chaîne high-tech crachent « Ain't Talkin' Bout Love » de Van Halen, le premier effet notoire est de propulser Muffin sous le lit de sa maîtresse, jusqu’à ce que l’ouragan sonore se calme et qu’Isidore sorte de son atelier, maculé de peinture, mais satisfait de la progression de son œuvre en cours, mystérieusement intitulée « Equinoxe chauve »
Dans ces moments là, ses co-résidents choisissent, soit de s’enfermer à l’abri des doubles vitrages et autres systèmes d’insonorisation, soit de sortir prendre l’air, de préférence loin de la résidence, histoire de se calmer des nerfs mis à mal par les débordements sonores de l’artiste.

Le reste de la journée se déroule paisiblement dans la calme résidence de la côte landaise assoupie sous le soleil…
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Mar 28 Juil 2009 - 20:56

J'aime beaucoup ta façon de raconter, Nerwen, tu rends le tout, et surtout les environnements, vraiment vivant ! Bravo !!!

bravo

(et puis, j'ai du mal à résister à l'évocation du film Maltese Falcon, donc, je vois un peu Humphrey Bogart pour le personnage de Lucien-Isidore, mais bon, faut pas pousser trop loin le Bouchon...)

Contents
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Mar 28 Juil 2009 - 21:24

Décidément tu as l'art d'inventer des personnages hauts en couleur ( Hi, hi ! C'est le cas pour ton peintre )
Je suis curieuse de voir comment ils vont s'entendre....

J'ai pris la liberté de t'emprunter le major. Mais chez moi, il se tiendra à carreau, promis, juré !
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Mar 28 Juil 2009 - 22:57

Merci Joye et merci Amanda pour vos commentaires qui me touchent beaucoup. flower flower flower
De ma part, la curiosité est réciproque car il me tarde de savoir comment vos deux sagas vont se terminer; study
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Dim 2 Aoû 2009 - 15:49

Sont bien les autres habitants de la résidence... Y'en a pas un qui a pensé à lui casser sa chaîne hi-fi au peintre abstrait?! J'ose à peine imaginer la tête du Major!
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Mar 4 Aoû 2009 - 10:22

j'adore la pointe coquine de la cuisse légère de la tante Ida... lol!

c'est vrai qu'il y a une atmosphère assez Christie, dans ta saga, dans le ton, du moins ! pour le reste, il nous faut la suite Wink

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Mar 4 Aoû 2009 - 17:39

Un peintre abstrait qui écoute Van Halen, qui prend le pseudonyme de Maltese et qui a une tante Ida à la cuisse légère ne peut que nous être sympathique. Un peu de modernité, toute relative, dans le monde de Mme Dorville et Mr Tubs ne pourra que leur faire du bien !
Revenir en haut Aller en bas
MESANGE

avatar


MessageSujet: Re: Isidore Maltese   Jeu 1 Oct 2009 - 0:51

Je me régale à la lecture de ton texte Nerwen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isidore Maltese   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isidore Maltese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voyages de Corto Maltese
» THE MALTESE FALCON (Le Faucon Maltais)
» Les Chants de Maldoror: Isidore Ducasse, cmte de LAUTREAMONT
» Sortie à St-Isidore!
» Cruche avec castor "Isidore Traversy - Ottawa City"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: La saga de l'été :: Consigne 83-
Sauter vers: