Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Maison d'Amy -- Chapitre IV

Aller en bas 
AuteurMessage
joye

avatar


MessageSujet: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 15:06

CHAPITRE IV : Lydie Devilliers


Le lendemain de l’arrivée de l’affreux « Syd » et sa pauvre « Nancy », le téléphone sonna. Amy s’excusa de la table où elle déjeunait avec Georges Martin. L’odeur du café flottait jusqu’au premier étage, mais aucun bruit ne venait de la chambre du jeune couple, même pas des ronflements comme ceux de la veille.

Amy retourna de son bureau, un regard étonné sur son visage.

- Ça va bien ? demanda Georges, qui avait perdu cet air crispé qu’il avait lors de son arrivée il y a une dizaine de jours.

- Oh, oui, mais comme c’est curieux ! Voyant l’intérêt piqué aux yeux de son interlocteur, elle s’expliqua. Vous n’allez pas deviner, mais c’était la secrétaire de Lydie Devilliers au téléphone ! Elle souhaite venir faire un séjour !

Georges haussa ses épaules, mais Amy continua avec son enthousiasme habituel.

- Mais c’était une très grande vedette du cinéma ! J’ai dû voir une bonne dizaine de ses films.

- Perso, je pensais qu’elle était morte ! répondit Martin, sans encore lever ses yeux de son journal.

- Oh non, je ne crois pas, hein ? dit Amy. Elle a peut-être soixante-dix-huit ans…

- Comme je disais ! ricana Martin, avant qu’Amy ne lui jette un regard de reproche.
Non, mais je plaisantais ! dit-il pour s’excuser.

Sans répondre, elle se leva et se mit à débarrasser la table. Si madame Devilliers arrivait demain, Amy aurait une journée très chargée à préparer la dernière chambre de la maison, la grande jaune avec bain privé, au rez-de-chaussée, celle qui donnait sur le petit jardin qui était au sommet de sa gloire estivale.

Moi, j’étais toute fière. Je reconnus le nom de la vedette, je me souvenais de sa voix et son visage. Le propriétaire qui m’avait nommée HOTEL CALIFORNIA passa de longues soirées endormi devant la télé pendant qu’on passait le vieux films de Lydie Devilliers. Au petit écran, même en noir et blanc, sa beauté éclatait. Grande, mince, élégante. Sa peau blanche luisait, ses yeux noirs aussi. Sa voix était liquide, une musique. Dans chaque film, le héros tombait tout de suite amoureux d’elle. Son public aussi, j’imagine bien. Or, j’aimais beaucoup Amy, ma propriétaire actuelle, j’avais appris à supporter ce Georges Martin au nom douteux, et si Syd et Nancy allaient passer leurs trois nuits chez moi endormis, en dépit de leurs ronflements, je pouvais accepter cela. Mais Lydie Devilliers, la plus belle femme de sa génération, plus belle encore que ma première maîtresse ! Oh, c’était trop !

Bref, j’avais hâte qu’elle arrive !

Et enfin, elle arriva.

Au début, je pensais que c’était une vieille de la ville qui était venue importuner Amy, ou encore, la grand-mère fatiguée du primeur qui l’envoyait livrer les légumes chez ses clients. Pire, je pensais un peu à une SDF, je remarquai tout de suite que la femme à la porte dégage une odeur désagréable, une qui me rappella, tout étrangement, le jour où ma première maîtresse est morte en accouchant.

J’espérais qu’elle s’en irait vite, quelle honte que la grande Devilliers arrive pendant que cette vieille bique était toujours là.

- Oh, bonjour, c’est vous, madame Devilliers, dit Amy, en lui ouvrant la porte.

Madame Devilliers ?!?

Impossible !

Cette vieille taupe ? Aux cheveux épars et blancs ? Habillée d’une chemise hideuse qui cachait à peine son ventre arrondi, ses seins tombants ? Et d’un pantalon triste avec trop de tissu au fond qui pendait de ses hanches d’une façon dégoûtante et ces deux talons de faucon dans des tongs à bijoux…faux, sans doute !

Madame Devilliers ??

Non, il y eut erreur ! Amy, comment put-elle se tromper ainsi ?

Tout de même, Georges Martin mit une veste pour prendre l’apéro avec la nouvelle arrivée ce soir-là, et même Syd et Nancy lui serrèrent la main avec un respect auquel je ne m’attendais pas.. Amy prépara un repas somptueux, bien arrosé. Ils passèrent tous une soirée conviviale ensemble. Madame Devilliers semblaient parfois un peu perdue, mais c’était évident qu’elle soit fatiguée.

J’avoue que c’était réjouissant, je n’avais pas vu une telle soirée depuis ma construction.

Hélas, ma joie serait brève : le lendemain de cette soirée inoubliable, juste quand le jour se lèverait, un membre de cette inoubliable compagnie rendrait l’âme…
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 15:24

Ainsi toi aussi tu annonces l'arrivée d'une star, fort diférente de la mienne....
Et tu nous annonces un meurtre ???
Pauvre maison, que ne doit-elle pas endurer ! Contents
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 15:29

A-t-elle dit meurtre, la maison ? OH !

drunken

Smile
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 15:39

d'ici que ce soit la narratrice qui rende l'âme, avec toutes ces déconvenues ! WinkWink

pas mal, pas mal, tout ça. ça augure une suite palpitante ! j'ai hâte !

edit : oublié de souligner une phrase, courte, que j'aime beaucoup : Sa voix était liquide, une musique

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 16:32

J'aime bien ce nom, Lydie Devilliers. La maison commence à m'énerver moi aussi avec ses jugements à l'emporte-pièce et son côté "historienne énervée". Il faudrait lui dire d'avoir un peu plus de respect pour les personnes âgées : elle-même n'est plus de toute première jeunesse !
Pour la suite de l'histoire, en raison de ma sensibilité exacerbée et de mon attachement ému à ces personnages, je suggère que ce soit le grille-pain qui rende l'âme lol! . Madame Scénariste, merci d'accéder à ma requête ! Ne soyez pas trop cruelle avec vos Kaléïd'enfants !
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 17:47

Pati : Merci beaucoup !

Joe : Le toaster ? Non, mais tu chauffes... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mar 4 Aoû 2009 - 23:12

Grandeur et décadence des anciennes stars de ciné Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad ... Mais peut-être ne faut-il pas s'y fier avec Joye aux manettes Suspect ?
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 1:03

Il ne faut jamais se fier au narrateur qui raconte à la première personne. Troisième personne omnisciente, si.

Contents

Merci beaucoup pour ton com', Nerwen !!!

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 1:25

La maison se relèvera-t-elle du 5ème chapitre? A lire Contents

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 1:38

Contents
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 13:27

Je brûle d'impatience..... debil
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 14:59

Fougueuse !!!

journal
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 17:02

S'il y a âme à rendre, moi, je donnerais bien Syd ...

Mais je dois avoir tout faux ??? heu!
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Mer 5 Aoû 2009 - 18:18

C'est ça le plaisir d'écrire par épisodes, on a l'embarras du choix...et de lire, aussi, on peut espérer du mal à ceux qu'on n'aime pas !

Oui, et puis si on allait tuer Syd, ce serait surtout pour ses sacrés ronflements, non ?!

suée

En tout cas, merci beaucoup pour ton com', catsoniou !
Revenir en haut Aller en bas
trainmusical

avatar


MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   Dim 4 Oct 2009 - 11:31

J'aime beaucoup comme tu as décrit tes personnages par le biais des pensées de la maison avec ses jugements de valeur Very Happy

Et parfois, déjà une chute comme ici:
Citation :
Au début, je pensais que c’était une vieille de la ville qui était venue importuner Amy, ou encore, la grand-mère fatiguée du primeur qui l’envoyait livrer les légumes chez ses clients. Pire, je pensais un peu à une SDF, je remarquai tout de suite que la femme à la porte dégage une odeur désagréable, une qui me rappella, tout étrangement, le jour où ma première maîtresse est morte en accouchant.
brav

kel talent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Maison d'Amy -- Chapitre IV   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison d'Amy -- Chapitre IV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Higgins Clark, Mary] La maison du guet
» "Bleak House" (La Maison d'Apre-vent)
» LA MAISON AUX ESPRITS de Isabel Allende
» Extrait "La maison d'à côté" Perle Anne 1 chapitre
» Février 2010: La maison aux esprits d'Isabel Allende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: La saga de l'été :: Consigne 84-
Sauter vers: