Quand le cerveau commande

Aller en bas

Consigne Quand le cerveau commande

Message  Invité le Ven 18 Sep 2009 - 18:06

"Fais-moi peur" dit la consigne. Je sèche, je m'interroge : peur du loup, peur du diable, peur de mourir. Comment faire, je n'ai peur de rien, même pas de la grippe à la mode, peut-être quelquefois de mon ombre et de moi-même ! Alors, à qui poser la question ? A lui ?

Et c'est là que tout bascule, l'imagination prend le dessus sans que je le veuille vraiment. Je ne saurais expliquer pourquoi cette image de femme (de fille devrais-je dire) m'est venue. Je vous assure, je n'y suis pour rien ! Un psy vous dirait certainement qu'il faut chercher dans l'enfance.

Pourquoi donc cette consigne amène-t-elle à moi une image de femme en tenue affriolante de latex noir et rouge (de très mauvais goût), chaussée de longues bottes vernies qui gainent ses cuisses, la tête (blonde bien sûr) sous une casquette de cuir et maquillée à l'outrance ! Elle tient même l'arme fatale, un fouet qu'elle siffler ! Quelle mouche la pique ? Quelqu'un a-t-il l'explication ? Si encore elle buvait... mais elle ne boit pas ! Si seulement elle se droguait... mais elle ne se drogue pas !

L'image est très nette, elle tient à la main un verre d'hémoglobine en cristal sur lequel est gravé un coeur et y trempe de temps en temps une langue longue et rouge ; ses seins en pointe se dardent fièrement et les mamelons se redressent sous les coquillages qui les couvrent

Dites-moi que je ne suis pas seule à ne pouvoir rien faire quand mon imagination a décidé de prendre un chemin qui ne me convient pas ? Je ne contrôle rien, je vous le jure, ce n'est pas ma faute, c'est ma tête !

Peur ou pas, ai-je quelque chance à m'aventurer dans ce domaine où je ne connais rien. Et que pourrait-il bien en dire LUI ? La scène est difficile à imaginer : Monsieur rentrant de son cabinet à une heure avancée apprécierait-il la vision de Madame dans une tenue autre que ses dessous chics ? Qui aurait peur : lui de moi ou moi de lui ?

Remarquez bien, peut-être... faut voir... faut essayer ! Je suis quand même un peu réticente car ce "fais-moi peur" est copain comme cochon avec "fais-moi mal". Là je dis non, j'ai peur tout à coup ! Alors je choisis : ni peur, ni mal, foi d'animal !


PS - merci de me lire avec toute l'indulgence dont vous êtes capables


Dernière édition par Cédille le Ven 18 Sep 2009 - 19:11, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Invité le Ven 18 Sep 2009 - 23:03

Pas nécessaire, l'indulgence, je trouve ton texte très intéressant, Cédille. J'aime beaucoup suivre les pensées des autres, c'est fascinant !

bravo bravo bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  catsoniou le Sam 19 Sep 2009 - 6:19

"L'imagination prend le dessus sans que je le veuille vraiment" nous dit Cedille ... Et cela donne lieu à une histoire emplie d'images illustrant bien la consigne.

avatar
catsoniou
Occupe le terrain

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Admin le Sam 19 Sep 2009 - 9:53

Rassure moi: dans le verre il y a bien du vin?
A moins que cette femme ne soit un vampire Contents

Aucune indulgence, non mais, et puis quoi encore: écris et arrête de réfléchir colere

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  BRIGOU le Sam 19 Sep 2009 - 10:49

J'aime beaucoup Cédille. Ton texte est très imagé et très réussi.
avatar
BRIGOU
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Généralement joyeuse et optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Plumentête le Sam 19 Sep 2009 - 18:18

Une façon bien originale de traiter cette consigne avec un texte bien construit et bien écrit, alors je suis d'accord avec Joye point n'est besoin d'indulgence, au contraire je te remercie de ce texte!
avatar
Plumentête
Occupe le terrain

Féminin Humeur : optimiste parfois sceptique

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Invité le Dim 20 Sep 2009 - 19:00

Est-ce que c'est le cerveau qui commande de telles visions ? Si oui, quelle partie du cerveau ? Et les gens sans cervelle, comme moi, qui lâchent toujours la bride à leur imagination quitte à aller trop loin parfois, seront-ils indulgents ?
Non !

(Je rigole ! Bien sûr que si ! Mais je suggère un exercice à la maison : réécrire la scène sans utiliser les "je", juste raconter la surprise du mari qui rentre et qui trouve son épouse dans cette tenue. Ca devrait rendre le texte deux fois plus saignant !)



Bien amicalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Invité le Dim 20 Sep 2009 - 20:37

Merci à vous amis lecteurs et lectrices avec une mention spéciale pour le Sire Joe qui vient de me donner une idée qui me botte bien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Quand le cerveau commande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum