Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un été particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESANGE

avatar


MessageSujet: Un été particulier   Jeu 1 Oct 2009 - 0:35

Lorsqu’elle ouvre la porte de la chambre, une intense émotion la submerge. Elle reste debout, sans bouger. Des larmes silencieuses roulent sur ces joues pâles.

Tout est à sa place.
A gauche, dans un renfoncement sous la pente du toit, se trouve le lit avec sa jolie fourre gaie aux dessins de fleurs. Sur le mur, un joli miroir rond est accroché au-dessus d’une commode en bois de fabrication maison et une table placée devant la fenêtre invite à l’écriture.
A droite de la porte, il y a le vieux fauteuil à bascule de grand-mère et, au-dessus, une photo, montrant une écorce de pin; de grosses écailles lisses, avec, au centre, une trace plus claire : l’entaille d’où s’écoulent des gouttes de résine.

Le Pin des Landes de Théophile Gautier. Machinalement, elle en récite les strophes, apprises par cœur durant ses joyeuses années d’école élémentaire.

On ne voit en passant par les Landes désertes,
Vrai Sahara français, poudré de sable blanc,
Surgir de l'herbe sèche et des flaques d'eaux vertes
D'autre arbre que le pin avec sa plaie au flanc ;

Car, pour lui dérober ses larmes de résine,
L'homme, avare bourreau de la création,
Qui ne vit qu'aux dépens de ce qu'il assassine,
Dans son tronc douloureux ouvre un large sillon !

Sans regretter son sang qui coule goutte à goutte,
Le pin verse son baume et sa sève qui bout,
Et se tient toujours droit sur le bord de la route,
Comme un soldat blessé qui veut mourir debout.

Le poète est ainsi dans les Landes du monde ;
Lorsqu'il est sans blessure, il garde son trésor.
Il faut qu'il ait au cœur une entaille profonde
Pour épancher ses vers, divines larmes d'or !


Son cœur, à elle, pleure ainsi depuis des jours.
Goutte à goutte, son énergie de vie s’est écoulée, sans qu’elle y prit vraiment garde. Quarante-deux ans et tout à coup, le vide ! Epuisée et déprimée, sans avoir rien vu venir. Un matin, elle a voulu se lever comme d’habitude et son corps l’a abandonnée. Le médecin venu à son chevet lui a prescrit du repos et un changement d’air. Dans un coin de sa mémoire, elle retrouva le souvenir d’une maison dans les Landes. Alors, dès qu’elle a pu, elle s’est mise en route.

Oui, son écorce aussi a craqué, laissant place à une grande vulnérabilité. Un rien la touche, un rien l’émeut. Tant de choses lui reviennent en mémoire… Qu’est-elle donc devenue ? Où s’en sont allés ses rêves de petite fille?

Elle pose sa valise et va ouvrir tout grand l’unique fenêtre de la pièce. Elle respire à plein poumons. Déjà un peu de couleur apparaît sur son visage fatigué. La pelouse devant la maison, les arbres, hauts et majestueux, leurs longues aiguilles vertes. Tiens, on dirait d’énormes hérissons. Auraient-il peur qu’on s’approche trop de d’eux ?
Elle ne sait plus ce qu’elle dit.

Lasse de son long voyage, elle retire ses chaussures et se laisse choir sur le lit. Lovée dans le moelleux du duvet, elle ferme les yeux et se laisse envahir par la douceur de l’instant. Ici, elle aura du temps, de l’espace et l’océan qu’elle aime tant.
Revenir en haut Aller en bas
Feuille
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un été particulier   Jeu 1 Oct 2009 - 20:35

On dirait du vécu Contents
Citation :
Lovée dans le moelleux du duvet
J'ai vu comme un retour à l'enfance, presque qu'elle allait se remettre à sucer son pouce en serrant un chaudoudou entre ses bras.

_________________
N'hésitez pas à partager Kaléïdoplumes avec vos contacts

Facebook https://www.facebook.com/Kaleidoplumes
Google+ https://plus.google.com/b/107321334688611812953/107321334688611812953
et Mastodon https://mamot.fr/@Feuilledethe
Revenir en haut Aller en bas
 
Un été particulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rc particulier
» recherche formation bricolage pour particulier
» un particulier vends une partie de sa collection militaria
» Les musiques qui évoquent un sentiment particulier
» Rolex; qu'évoque pour vous cette marque en particulier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: La saga de l'été :: Consigne 83-
Sauter vers: