Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phil et Sophie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
joye

avatar


MessageSujet: Phil et Sophie   Lun 30 Nov 2009 - 21:42

Lui [à lui-même] : Elle me zieute, je sais qu’elle me zieute…je l’attire, je le sais, elle me trouve bien.

Elle [à elle-même] : Comme le disait Kant, l’impératif assertorique représente une action comme nécessaire pour arriver au bonheur…

Lui : Ah oui, elle me lorgne, je sais qu’elle veut de moi, la petite vicieuse habillée comme une pute…

Elle : Et pourtant, il est impossible de juger moralement les actes d’autrui puisqu’il est impossible de connaître la motivation de ces actes…

Lui : Mais c’est encore une de ces allumeuses, celle-là, regarde-moi ça, elle fait semblant de ne pas me voir, mais je sais qu’elle me zieute…

Elle : Et si la maxime n’est pas conforme à l’inconditionnel…

Lui : Ça y est, je sais qu’elle me désire, elle meurt d’envie, qu’est-ce que j’attends pour la baiser là sur la table…

Elle : Après tout, le bonheur n’est qu’une conception empirique et irrationnelle…

Lui [ne pouvant plus, il l'aborde] : Mademoiselle !

Elle [perdue dans sa réflexion] : Et dans la tripartition, qui se décline…

Lui [plus fort] : Mademoiselle !

Elle [qui n’entend toujours pas] : Par contre, Leibniz serait sans doute…

Lui [insistant] : Mademoiselle ! [son courage s'évaporant] Z’auriez pas du feu ?

[Cette fois-ci, elle entend sa voix mais n’a pas compris ce qu’il a dit. Elle reste alors silencieuse et sans le regarder.]

Lui : Bah, qu’est-ce que t’as, t’es sourd-dingue ou quoi , espèce de garce de petite salope ! Pour qui te prends-tu ?!?

[Furieux de dépit, il s’en va.]

Elle [perplexe, mais pas trop, après tout, elle en a l’habitude] : Curieux, celui-là. Un eudémoniste, sans doute aucun.


NDLR : Merci à Wikipedia pour son aide catégorique et impérative en ce qui concerne les répliques de Sophie...
Revenir en haut Aller en bas
catsoniou

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Lun 30 Nov 2009 - 23:11

Sophie, Sophie ???

Ah oui , les malheurs de Sophie !!!

Ignare que je suis : nous ne parlons pas de la même Sophie !

Joye, éclaires ma lanterne !!!
Revenir en haut Aller en bas
kz19qg

avatar


MessageSujet: re: Phil et Sophie   Lun 30 Nov 2009 - 23:31

A la première lecture, le personnage de Sophie apparaît slightly déjanté, puis grâce aux sources citées, on se rend compte qu'il pourrait y avoir une pensée chez cette femme. et que du coup, sa représentation par Hopper aurait quelque chose d'assez juste !

Donc et pour résumer :
1) je me suis bien amusé du contraste bien dessiné entre les deux personnages
2) j'ai appris plein de concepts et notamment celui de Soziale Dreigliederung de Steiner qui manquait cruellement à mon inculture générale.
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 1:02

catsoniou a écrit:
Sophie, Sophie ???

Ah oui , les malheurs de Sophie !!!

Ignare que je suis : nous ne parlons pas de la même Sophie !

Joye, éclaires ma lanterne !!!

Ah, catsoniou, comme Diogène de Sinope, tu te promènes avec ta lanterne à la recherche d'un seul homme honnête, c'est ça ?

Et si j'orthographiais mieux mon titre - Phil ! Oh ! Sophie ! - est-ce qu'il passerait mieux ?



Contents
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 1:07

kz19qg a écrit:
A la première lecture, le personnage de Sophie apparaît slightly déjanté, puis grâce aux sources citées, on se rend compte qu'il pourrait y avoir une pensée chez cette femme.

OH, QUELLE INSOLENCE !!!

Contents

Citation :
Donc et pour résumer :
1) je me suis bien amusé du contraste bien dessiné entre les deux personnages
2) j'ai appris plein de concepts et notamment celui de Soziale Dreigliederung de Steiner qui manquait cruellement à mon inculture générale.


Parfaitement, une petite illustration de « Ils ne pensent qu'à ça » ainsi que ma petite remarque pour les femmes de tête et comment elles sont parfois vues dans ce bas monde...

Contents
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 12:52

Oui, ta Sophie est une femme de tête mais elle n'en est pas moins jolie et bien faite selon Hopper.

Ton Phil est un macho bien typé.

Entre eux, ça ne peut pas marcher, alors pas de regrets !

J'aime la façon dont tu casses l'image attendue d'une rencontre, genre " Ils se sont vus, aimés et eurent beaucoup d'enfants..."

Et je dis et tant pis pour les mecs amateurs de nanas et de foot !
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 16:38

Amanda, merci beaucoup pour ton com', qu'est-ce que c'est agréable ! Tu as tout compris.

Le texte est un peu basé sur une histoire vraie, sauf que la dame en question se promenait un soir à Nice. Le monsieur en question n'a dit que « Mademoiselle ! Mademoiselle ! » et quand elle est passée sans lui répondre, elle l'a entendu dire « Salope ! Salooooooooope ! »

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 20:26

Qui se ressemble s'assemble?
Et parfois les opposés s'attirent!
En tout cas ce n'est pas pour cette fois Very Happy

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 20:45

Mon espoir pour ce Phil serait qu'il meure sans rien contribuer au gene pool, comme on dit en anglais. (c-à-d : sans faire des enfants qui seraient comme lui)

(tu ne le trouves pas crétin, c'mec ? Sinon, je n'ai pas assez forcé le portrait...)

(et tu n'aimes pas Sophie ? oh zut ! moi, je respecte une femme qui sait réfléchir ! mais elle au moins, elle n'emm*rd* pas les autres)

En tout cas, merci pour ton com' !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 20:52

Non, je ne l'aime pas ce "crétin".
Mais la fille a un côté première de la classe qui en fera fuir plus d'un
debil
Ca c'est pour le caractère de tes personnages, pas de ton texte lui même hein suée

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
Revenir en haut Aller en bas
fcplume

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 20:56

L'impossible rencontre de deux mondes! J'ai tout de suite ri des deux pensées ne pouvant que s'ignorer l'une , l'autre. Où est la sagesse? dans la tête de Sophie? Dans l'acharnement fantasmique de Phil? Comment savoir?
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 21:38

Admin a écrit:

Mais la fille a un côté première de la classe qui en fera fuir plus d'un
debil

Je t'assure qu'une fille comme cela ne serait pas du tout contente avec ceux qui fuiraient son intellect...

Contents

Citation :
Ca c'est pour le caractère de tes personnages, pas de ton texte lui même hein suée


Ah oui, absolument, j'ai bien compris ! (mais c'est gentil de le préciser, merci !)
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mar 1 Déc 2009 - 21:38

fcplume a écrit:
L'impossible rencontre de deux mondes! J'ai tout de suite ri des deux pensées ne pouvant que s'ignorer l'une , l'autre. Où est la sagesse? dans la tête de Sophie? Dans l'acharnement fantasmique de Phil? Comment savoir?

De belles questions !

Contents
Revenir en haut Aller en bas
Bruyère

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 11:25

Excellent!
Cela donnerait envie de relire lire Kant...
Moi j'adore Sophie!
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 12:05

J'ai beaucoup aimé le contraste entre tes deux personnages, Joye : le prosaïsme de l'un et les envolées philosophiques de l'autre. Deux êtres qui seraient d'ailleurs parfaitement insupportables dans la vraie vie...
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 12:17

Deux personnages aux antipodes l'un de l'autre !!

Etonnant texte que j'ai beaucoup aimé Joye.
Revenir en haut Aller en bas
Sel

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 15:14

Hi hi, moi, j'aime beaucoup le titre que tu proposes "Phil, Oh Sophie" Contents

Et le prénom de Sophie lui même, évidemment. Même si je ne sais pas si c'est de la sagesse de s'enfermer à ce point dans les livres...remarque, si ça peut la protéger des gros lourds comme Phil, c'est peut-être pas plus mal !

En tous cas, bravo pour ce texte !
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 17:12

agnès a écrit:
J'ai beaucoup aimé le contraste entre tes deux personnages, Joye : le prosaïsme de l'un et les envolées philosophiques de l'autre. Deux êtres qui seraient d'ailleurs parfaitement insupportables dans la vraie vie...

Mais qu'est-ce qui te fait penser que Sophie bassinerait les autres avec ses pensées ? Elle est philosophe, pas goujate...

Contents

Perso, je préfère qu'on me parle philo mieux que sports (ou plusieurs autres sujets).

Contents
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 17:13

Merci beaucoup Brigou et Sel pour vos commentaires !

À tous :

bisous
Revenir en haut Aller en bas
agnès

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 17:39

joye a écrit:
agnès a écrit:
J'ai beaucoup aimé le contraste entre tes deux personnages, Joye : le prosaïsme de l'un et les envolées philosophiques de l'autre. Deux êtres qui seraient d'ailleurs parfaitement insupportables dans la vraie vie...

Mais qu'est-ce qui te fait penser que Sophie bassinerait les autres avec ses pensées ? Elle est philosophe, pas goujate...

Contents

Perso, je préfère qu'on me parle philo mieux que sports (ou plusieurs autres sujets).

Contents

Tu as raison, Joye : je ne la connais pas ! Mes neurones devaient être fatigués... Contents On peut me parler de tout, tout m'intéresse... mais quand je suis fatiguée... file ô sophie !
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 18:55

Bruyère a écrit:
Excellent!
Cela donnerait envie de relire lire Kant...
Moi j'adore Sophie!

Merci beaucoup, je suis contente que tu l'aimes ! Bon courage pour Kant...j'avoue qu'il est plus compréhensible pour moi que Spinoza, par exemple !

(et pardon pour mon oubli, j'ai horreur d'avoir l'air d'oublier quelqu'un, je ne l'ai pas fait exprès)

@Agnès : Pas de problème...si je pose la question, c'est que je veux savoir si j'ai réussi mon but ou non, ce qui était de faire de Phil un personnage tout à fait antipathétique, et de Sophie, une belle blonde intelligente qui n'est pas obsédée par les hommes...un anti-stéréotype, si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Nerwen

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Mer 2 Déc 2009 - 20:25

Bravo Joye ! Tu as fracassé l'image de la blonde (vénitienne) idiote !
J'ai bien ri en lisant ton texte... bravo
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Jeu 3 Déc 2009 - 14:47

Un humour qui vient du décalage de tes deux protagonistes, c'est bien vu et bien rendu.
Je suis un peu comme admin, j'ai tendance à avoir un bête à-priori pour les premiers(ères) de la classe, mais j'en ai un encore plus abouti pour les machos primaires Wink

Ça me rappelle une anecdote réelle, à laquelle j'ai pu assister dans un train de banlieue.
Une dame d'une classe certaine (tailleur BCBG, sautoir de perles, petit sac Gucci) bouquinait tranquillement.
Arrive un type très légèrement aviné... qui très rapidement jette son dévolu sur elle. Ne me demandez pas pourquoi les primaires sont souvent attirés par... du gibier dépassant leurs capacités, je ne sais pas.
Bref, au bout d'un certain nombre de réparties du genre : Eh la môme, t'es bien roulée, j'me ferais bien une ptite partie de bête à deux dos... J'en ai un chouette morceau pour toi etc etc...
la dame retira tranquillement ses lunettes, referma son livre et s'adressa au malotru en ces termes, que je n'oublierai jamais :
— Monsieur, si votre queue est aussi petite que votre intelligence, non seulement je n'ai pas grand-chose à craindre, mais vous devez connaître de sérieuses difficultés à assurer un minimum de vie à votre libido.
Là-dessus, comme si de rien n'était, elle se replongea dans sa lecture, sous les hourras des passagers !
L'homme quand à lui, préféra descendre au prochain arrêt... Contents

_________________
ne jamais dire jamais
Revenir en haut Aller en bas
sprite

avatar


MessageSujet: Re: Phil et Sophie   Jeu 3 Déc 2009 - 22:43

Joye, j'avais deja bien rit a premiere lecture, mais la, avec la cerise sur le gateau de Pati, je suis pliee de rire.

J'etais quand meme effaree de tes connaissances philosophiques jusqu'a ce que je me rende compte que nous avons un ami commun! et pas un primaire, hein. Monsieur Google me falicite tellement la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Krapov

avatar


MessageSujet: Maison de quartier   Ven 4 Déc 2009 - 0:03

- Pardon, mesdames ? Est-ce bien ici la réunion du Mouvement de Libération des Fallocrates ?
- Non, monsieur vous vous êtes trompé de salle... et d'initiale. Phallocrate s'écrit avec un "p" !
- Merci mesdames, ça m'arrive souvent. Il y a même des fois où je me trompe de fallope !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phil et Sophie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phil et Sophie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» [Rickman, Phil] Les reliques d'Avalon
» [Gee, Sophie] Le scandale de la saison
» Phil Photographe
» [Poirier, Sophie] La libraire a aimé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 101-
Sauter vers: