Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un rêve de fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: un rêve de fantôme   Lun 17 Mar 2008 - 22:06

J’aurais aimé lui parler, les fantômes savent tant de choses…
J’aurais aimé lui demander des nouvelles des autres, de ceux qui sont partis et qui me manquent tant.
J’aurais aimé aussi savoir qui il était. Cette marque sur la tempe droite … elle me troublait. Etait-ce possible ? Etait-ce lui ? Le fantôme de mon adolescence ressurgirait-il soudain, devant moi, en chair et en os, juste un peu plus translucide que de raison ? Mais soudain je ne la voyais plus cette fameuse marque, cette trace d’une balle folle qui aurait traversé un cerveau juvénile et enthousiaste à l’excès, soudain mon fantôme m’apparaissait moins jeune, nettement moins jeune, plus massif, plus rassurant…. Un autre fantôme ? Et pourtant je n’en voyais qu’un… J’avais beau balayer des yeux les environs, il était seul, à la fois si proche et si lointain, mouvant et fixe. Une silhouette changeante, inaccessible, reculant quand je m’approchais, s’approchant quand je m’immobilisais, mais restant toujours à distance respectueuse. Comment faire ? Je ne savais pas. Je n’avais pas de guide, pas de Circé pour m’indiquer le chemin, pas de Tirésias pour me dévoiler l’avenir, je ne suis pas Ulysse. Pas de mère d’origine divine pour me faciliter la tâche, je ne suis pas Enée. Et pas de Béatrice pour m’ouvrir la voie, je ne suis pas Dante. Et pourtant j’aurais pu faire mienne cette phrase de L’Enfer « Lasciate ogne speranza voi ch’intrate ». Je n’espérais plus depuis bien longtemps et soudain il a surgi. Vision évanescente et attirante, vision mystérieuse et intrigante. Dis-moi, petit fantôme, où sont-ils ? Comment vont-ils ? Que pensent-ils de la vie que je mène depuis qu’ils m’ont laissée, seule, petite chose terrifiée qui avance vaille que vaille, les dents serrées pour ne pas appeler à l’aide en permanence ? Pourquoi ? Attends-moi ! J’ai tant à te dire, attends-moi !
J’aurais aimé lui parler, les fantômes savent tant de choses. Mais je suis là, haletante, dressée dans mon grand lit vide et froid, sous la lueur blafarde du réverbère extérieur que laisse filtrer mes persiennes à peine tirées, seule, réveillée brutalement par le cri que je viens de pousser « attends-moi ! » et je réalise : ce n’était qu’un rêve !
Revenir en haut Aller en bas
cassymary
Admin
avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Mar 18 Mar 2008 - 12:43

Un beau texte très littéraire.
Es-tu d'origine Italienne? Ou bien c'est la littérature italienne que tu aimes?

Citation :
Lasciate ogne speranza voi ch’intrate
Abandonnez tout espoir, vous qui entrez ici (Dante Alighieri)

Non! Ne vous méprenez pas. J'ai juste été chez mon copain Google voir de quoi il en retournait study
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Mar 18 Mar 2008 - 14:02

cassymary a écrit:
Un beau texte très littéraire.
Es-tu d'origine Italienne? Ou bien c'est la littérature italienne que tu aimes?
Je ne suis pas d'origine italienne, mais par contre j'ai des origines corses, une solide formation de lettres classiques et pour finir un attrait et un goût certains pour la littérature italienne. Et puis l'italien de Dante est très proche du corse, et très proche du latin aussi, donc assez facile d'accès pour moi.... et j'aime beaucoup la sonorité de la langue italienne.
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Mar 18 Mar 2008 - 23:29

On s'attache à "la petite chose terrifiée qui avance vaille que vaille..." et qui n'a aucune réponse à ses questions.
Mais bon sang, quand les fantômes repondront-ils enfin ? cyclops

J'aime beaucoup ton texte. J'aime aussi la façon dont tu l'as écrit et les références qui le parsèment...
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Mer 19 Mar 2008 - 13:44

Merci Tornade. Les fantômes parlent dans le texte de Brigou.. comme quoi il suffisait que tu demandes Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Jeu 20 Mar 2008 - 18:27

Je constate que dans l'ensemble les fantômes ne sont pas du tout bavards.. Ils sont sans doute Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Jeu 20 Mar 2008 - 21:23

comme quoi, il vaut mieux parfois taire ses connaissances et écouter son coeur, il est parfois meilleur guide, surtout pour ces choses éthérées... Smile

très joli texte, belle ambiance. merci .
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Jeu 20 Mar 2008 - 22:49

Ta culture m'épate,donc ton texte aussi.
Faut que je me cultive un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Fifi Brin d'Acier

avatar


MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   Dim 23 Mar 2008 - 21:17

C'est un très joli texte, parsemé de références!
Bravo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un rêve de fantôme   

Revenir en haut Aller en bas
 
un rêve de fantôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux
» Danny fantôme
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 12-
Sauter vers: