Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éloge de la paresse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte

avatar


MessageSujet: L'éloge de la paresse.   Mar 8 Déc 2009 - 19:28

J’ai décidé d’arrêter de courir après le temps, l’amour et l’argent.

J’ai décidé que désormais, le temps, je le prendrais et que l’amour et l’argent, je le dépenserais sans compter et sans pensées au lendemain.

Cela m’a fait un bien fou.

Je n’avais plus mal au ventre, je n’avais plus à consulter médecins et gourous pour soigner l’agitation de mes tripes connectées à l’horloge parlante qui les avertissaient de tous mes rendez vous manqués.

Je n’étais plus essoufflée à courir derrière des loups séduisants qui m’en avaient fait baver.

Je n’étais plus stressée à me demander si j’avais acheté ou vendu les bonnes actions me promettant le paradis terrien.

Bref je ne me prenais plus la tête pour des futilités indignes de l’estime que je voulais avoir de moi !...

J’avais opté pour une divine paresse qui se prélasse pour le meilleur au soleil.

J’étais bien sur ma planète, avec Mozart, le petit prince, un verre de vin, la bouffée d’une cigarette, et surtout mon cœur à partager dans des bras aimés…

J’étais bien… jusqu’ aujourd’hui.

Ce matin, en effet, après une nuit agitée, je me suis réveillée avec la gueule de bois. On frappait fort à ma porte. J’ai regardé par la serrure et j’ai vu l’ennui qui s’impatientait de l’autre coté.

Je me suis aussitôt recouchée dans mon nid.

Je n’avais pas fini de rêver.

Revenir en haut Aller en bas
Cédille

avatar


MessageSujet: Re: L'éloge de la paresse.   Mar 8 Déc 2009 - 19:32

Tout à fait d'accord Charlotte et comme on dit : aaaahhh qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de soi ! Encore faut-il savoir ne rien fiche et ne pas s'agiter ! Plus facile à dire qu'à faire. Personnellement j'ai une tendance à me sentir coupable lorsque je ne fais rien, on ne se refait pas !
Revenir en haut Aller en bas
joye

avatar


MessageSujet: Re: L'éloge de la paresse.   Mar 8 Déc 2009 - 20:00

Très joli texte qui décrit bien une bonne philosophie !

Repose-toi bien au nid !!

brav
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU

avatar


MessageSujet: Re: L'éloge de la paresse.   Mar 8 Déc 2009 - 21:42

Charlotte !
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: L'éloge de la paresse.   Mar 8 Déc 2009 - 22:14

Charlotte : soyons franches, les grands esprits se rencontrent....

Quant à connaître l'ennui ( à part venant des autres....tu me comprends ) nous savons toutes deux que les gens intelligents ne s'ennuient jamais !!!!

Un bémol : garde l'amour sans courir après
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éloge de la paresse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éloge de la paresse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Almassy, Eva] Petit éloge des petites filles
» Thème de mars : L'éloge de l'autre
» Endroit où loge Johnny pour "Pirates des Caraibes 4"
» Du Boisgobey Le Crime de l'Opera/La Loge sanglante
» [Poème] - L'éloge du doute - PG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2009 -- :: -- ESPACE ECRITURE 2009 -- :: ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 102-
Sauter vers: