104 Momo

Aller en bas

Consigne 104 Momo

Message  kz19qg le Mar 22 Déc 2009 - 14:25

C'est bientôt Noël, il fait froid,
très froid. Debout dans le pré, il ne répond pas. Le vent souffle
en rafale ; dans le petit bois, au loin, les arbres givrés de blanc
se courbent, mais résistent. Les nuages noirs défilent à raz de
l'horizon ; on dirait qu'ils vont accrocher la terre.

Il est là-bas, les bras le long du
corps, figé. Je le vois de dos. Il ne se retournera pas,
certainement pas. Aujourd'hui, il s'est mis un sac en plastique sur
la tête.

Tout d'un coup, il s'élance et se met
à courir. Il arrive devant le mur de la citadelle, s'arrête
brutalement. Il a toujours les bras le long du corps. Je le vois
reprendre son souffle – le visage à toucher le mur, ou presque.
Les doigts courent sur les pierres admirablement ordonnées, comme si
ce mur devait tenir debout pour l'éternité. Puis il repart en
courant, passe devant moi à toute allure et se dirige vers le petit
bois.

Je commence à avoir froid. Je me mets
moi aussi à courir ; vite, très vite. Le champ est profond. Nous
soufflons des volutes de buée comme des chevaux à l'entraînement
un matin d'hiver. Il rentre dans la forêt ; je le poursuis. Les
jeunes pousses du sous-bois me cinglent le visage. Je ne dois pas le
perdre de vue, surtout pas ; il court plus vite que moi, mais j'ai
plus d'endurance.

Et puis, tout d'un coup, il disparaît.
Je continue ma course dans sa direction et soudain, je le vois, là,
allongé par terre, sur les feuilles mortes ; il regarde le ciel ; il
a mis le sac en plastique dans la poche de son pantalon de velours
vert. Les mains posées le long du corps, les paumes vers la terre,
il hume la forêt, à pleins poumons.

J'écoute le vent dans la ramée ; de
temps en temps, une branche craque, brisée par la tempête, et
s'écrase lourdement sur le sol humide.

Non loin de là, à la lisière, un
champ de maïs, puis un chantier. Ils bâtissent un nouvel ensemble,
derrière la cité.

Je lui dis : "Viens, on rentre."
Il me suit. Nous arrivons sur la place ; c'était jour de marché.
Les éboueurs nettoient les vieux cageots, les sacs en plastiques,
les restes de légume ; à la lance à eau. Dans le fond les barres
d'immeubles. Nous passons devant l'assureur ; derrière la vitre une
affiche ; un homme et une femme, jeunes, et leur petite fille. Tous
sourient. La mère et la petite fille sont blondes, lui, châtain
foncé.

Après l'assureur, une porte ; il
sonne. "Qui, c'est ?" dit une voix ; "Momo",
répond-il. La porte s'ouvre ; il rentre. Moi, je continue.

Momo, c'est mon ami. Aujourd'hui, il
était un peu mauve dans la tête. De temps en temps, il est comme
çà. Demain, il y a foot ; comme il court vite, il joue avant-centre
dans l'équipe. Simplement, à la mi-temps, on ne change pas de côté ; Momo, il n'aime pas jouer contre son camp.

Raisonnable, non ?

_________________
a+benoit
_______________________________________________
Chaque matin est un matin de l'Aéropostale.
avatar
kz19qg
Occupe le terrain

Masculin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Invité le Mar 22 Déc 2009 - 14:35

Ce mur de Citadelle, cela me fait penser à Québec.

Tu as tout plein de petits détails aux petits oignons dans tes descriptions, kz, (je pense surtout aux petites branches qui fouettent le visage du narrateur lorsqu'il court dans les bois), c'est drôlement bien écrit.

Je n'ai pas encore décidé d'une interprétation de ce texte, mais pas grave, j'aime beaucoup les histoires dont le sens n'est pas tout de suite évident (au moins pour moi). Cela ajoute à leur richesse.

Chapeau bas !

(ou tuque, si c'est vraiment au Canada que ça se passe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Amanda le Mar 22 Déc 2009 - 16:58

Moi non plus, je ne suis pas sûre d'avoit tout compris, mais l'essentiel c'est l'humanité qui se dégage de ton texte.

" Momo était un peu mauve dans sa tête"...Joliment dit.

Mauve parce quil "n'a pas la lumière à tous les étages" comme un handicapé mental ?

Mauve de froid, parce qu'il est noir ?

La description de la course m'a tenue en haleine et puis, il ya ce mur...

Il n'est pas libre ? dans un ghetto ? en prison ?

Oh, et puis je ne veux pas le savoir dans le fond.

Joyeux Noël, c'est tout !
avatar
Amanda
Occupe le terrain

Féminin Humeur : positivement drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  catsoniou le Mar 22 Déc 2009 - 20:41

"Raisonnable, non ?"

Momo a certainement sa et ses raisons qui peuvent apparaitre impénétrables, elles n'en sont pas moins attachantes et nous donnent à imaginer un personnage haut en couleurs, comme on aime en avoir parmi ses amis ...

avatar
catsoniou
Occupe le terrain

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Nerwen le Mar 22 Déc 2009 - 22:56

En lisant ton texte, j'ai imaginé la course folle de deux enfants dont un est "différent", Une course comme seuls les enfants peuvent les faire, sans but précis dans une communion parfaite de leur corps avec la nature et les éléments naturels "Les mains posées le long du corps, les paumes vers la terre
il hume la forêt, à pleins poumons...."
avatar
Nerwen
Occupe le terrain

Féminin Humeur : éveillée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  BRIGOU le Mer 23 Déc 2009 - 10:08

Une histoire particulière .. un peu irréelle... un peu fantastique ... comme un rêve !

Chacun peut ainsi l'interpréter à sa manière
avatar
BRIGOU
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Généralement joyeuse et optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Flamm Du le Mer 23 Déc 2009 - 10:35

Étrange histoire !

_________________

La vie, c'est 10% de ce qu'on fait et 90% de la façon de la prendre.

Irving Berlin
avatar
Flamm Du
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Girouettante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Admin le Mer 23 Déc 2009 - 10:43

J'aime ce texte.
Je suis prise par l'histoire dès le début. J'imagine déjà: je plante le décor avec toi, j'imagine leur voix. J'observe Momo, avec mes yeux, et tes mots.
Ton texte me prend aux tripes.
Tu m'embarques et sans en avoir l'air, guides mes pas.
C'est le genre de texte que j'aurais aimé savoir écrire.
Bon sang, ce que tu écris bien!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Invité le Mer 23 Déc 2009 - 10:48

Benoit, j'ai vraiment aimé ton texte !
Chacun de nous a une interprétation personnelle, sans doute...
Je peux te dire que j'ai connu des "Momo", lorsque je travaillais avec des handicapés mentaux et même lorsque je côtoyais ceux d'un CAT voisin, dans le train qui nous ramenait chez nous... Ton texte a réveillé des tas de souvenirs du fou-rire aux larmes, du bavardage sans fin au mutisme de tristesse ou de fatigue. J'aime ton histoire, j'aime ton Momo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Invité le Mer 23 Déc 2009 - 13:46

J'ai beaucoup aimé, même si Momo a pris pour moi plusieurs silhouettes, dont celle d'un chien ! Ben oui ! Comme lui j'aimerais être quelquefois mauve dans ma tête (je retiendrai cette expression) et comme lui, moi non plus je n'aime pas changer de camp !

Très chouette ce texte-promenade Ami Kz !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Tornade le Mer 23 Déc 2009 - 14:37

Bel hommage à Momo KZ !
J'aime bien l'expression "Aujourd'hui, il était un peu mauve dans la tête" qui nous laisse tout le loisir de choisir ce qu'on lit ! sunny
avatar
Tornade
Modératrice

Féminin Humeur : Optimisme parfois saupoudré de mélancolie

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Coumarine le Mer 23 Déc 2009 - 16:02

Oui, c'est une histoire qui laisse à chacun le droit de rêver...
Il m'arrive d'être "mauve dans la tête"...pas vous?

avatar
Coumarine
Occupe le terrain

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  pati le Jeu 24 Déc 2009 - 13:01

je rajoute ma voix, pour le "mauve dans la tête", une métaphore qui fait mouche, assurément bravo

un texte dense, magnifique. une réussite, kz !

_________________
ne jamais dire jamais
avatar
pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante... parfois désabusée jamais blasée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  MESANGE le Ven 1 Jan 2010 - 1:03

C'est vrai qu'il est beau ton texte, et touchant. Je l'aime aussi.
avatar
MESANGE
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : colorée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: 104 Momo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum