Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un regard dans le dos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pati

avatar


MessageSujet: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 14:16

J’aurais aimé pouvoir lui parler, les fantômes savent tant de choses … mais le bruit des mots le dérange.
Il aime le feutré, le discret, la porte qui se referme doucement sur un souffle évaporé, la caresse d'une impulsion, diffuse, déjà évanouie.

Depuis toujours les fantômes m'accompagnent. Ce sont les miens. Mes disparus. Je les connais, les ressens... les reconnais. J'aime leur présence, elle peuple mon vide, comble ma peine.
Mais lui, je ne le connais pas. Je ne sais pas qui il est, ni d'où il vient. Il est juste là, près de moi, chaque soir et chaque nuit. Il me regarde écrire, je le sens derrière mon dos — j'ai horreur qu'on lise derrière mon dos — qui épie la naissance de ma prose, qui se nourrit d'elle.
Car quand j'écris, il prend substance. Il est comment dire... plus présent, presque palpable. Il diffuse sa chaleur quand mes mots lui plaisent, il glace l'air que je respire quand il ne les aime pas. Du coup, je suis devenue prisonnière de ce qu'il ressent, oubliant ma propre sensation, mon propre bon vouloir. Ma plume sait trouver le chemin de son coeur, même si elle ne sait pas pourquoi les histoires de grève mouillée et de lune pleine et ronde le ravissent à ce point.
J'aimerais le connaitre mieux, savoir son passé, pourquoi il erre encore parmi nous, pourquoi il s'est attaché à ce lieu (ou à moi ?)

C'est un bel endroit. La table sur laquelle j'écris tous les soirs me vient de ma grand-mère, une table de ferme qui a vu une ribambelle de bols de faïence courir sur son bois, et reçu pas mal de confidences avinées les soirs de grand vent...
J'ai posé sur le bois usé une bougie pour l'ambiance et une de ces vieilles lampes en pâte de verre coloré, qui diffuse une chaude lumière ambrée. Assise, je fais face à une lucarne — comment les appelle-t-on ces fenêtres... ah oui, des chiens assis, quel drôle de nom — par laquelle j'aperçois le champ qui me sert de jardin et qui se perd dans la profondeur du paysage... Avec son ombre centrale, mon ancre en ce bas monde. Un vieux figuier, tout tordu par les ans, auquel mon regard s'accroche comme à une bouée chaque nuit, chaque matin qui coule hors de moi. La clarté de la lune colore d'un blanc lacté les branches de ce témoin silencieux.
C'est dans ces ombres, la nuit, que j'aime écrire. Le silence qui m'entoure m'enveloppe, me rassure et souligne la réalité de mon existence. Je me pose et attend que l'inspiration monte, m'envahisse jusqu'à déborder sur le papier vierge.

C'est là qu'il se fait le plus présent.
J'aimerais savoir ce qu'il attend de moi. Quels sont les mots qu'il veut me voir expulser, quelle histoire veut-il que je raconte ? Autant de questions sans réponse puisque le bruit de mes mots le fait fuir.

Parfois, un sentiment qui ne m'appartient pas me submerge. Une sorte de mélancolie triste, relent d'un passé révolu qui ne me dit rien. Et parfois, quand la nuit est à son heure la plus solitaire, quand la raison me quitte, j'entend une voix. Des murmures, des chuchotis qui me caressent les doigts et me lancent dans une frénésie d'écriture.
Alors, au coeur de cette tourmente, je sais. Je le connais. Son nom m'est proche. Je l'ai sur le bout de la langue ! Il va me revenir. Je vais m'en souvenir ! Si j'écris, encore et encore...

Et puis tout se tait et je le perd.
Comme chaque nuit.
Il me laisse seule, désemparée, l'âme embrumée par un discours qui n'est pas mien.
Deux ans que je vis de ses mots, que j'ai du talent, que je suis publiée. Deux ans que je vole la vedette à un fantôme. Sans pouvoir dire pourquoi c'est moi qu'il a choisie.

Pourtant, j’aurais aimé pouvoir lui parler.
Les fantômes savent tant de choses …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 18:19

Encore un fantôme qui ne parle pas mais avec qui tu sais bien communiquer et qui s'exprime à travers toi. Très belle description on s'y croirait ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 20:29

Ce fantôme là a l'art de garder ton désir éveillé : c'est un très bon fantôme.
De plus il te fait écrire si bien..
Revenir en haut Aller en bas
cedric

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 20:58

Et quand l'inspiration monte...c'est une jouissance qui s'invite.
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 21:30

nicolle -> je ne sais pas si les deux communiquent, ou si l'un... vampirise l'autre Wink

charlotte -> le désir, oui. tout est là Smile

cédric, -> une jouissance qui s'invite, c'est vrai. pourtant, parfois, il m'arrive de n'avoir aucun souvenir de ce que je viens d'écrire. dans ces moments-là, la jouissance est douchée par le désarroi de n'être pas si maitre que ça de sa plume... impression étrange qu'il ne m'arrive pas souvent de connaitre, heureusement Smile (la dernière fois, je la dois à Alainx, et ses terribles marathons, lol )

merci à tous les trois Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 21:38

Je ne me lasse pas de lire et relire ton texte que je trouve très beau.
Mais ton fantôme me fait un peu peur, peur de l'emprise qu'il a sur le narrateur. Que deviendra le narrateur si le fantôme disparait...
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 21:42

Mon commentaire s'est croisé avec le tien! Je l'ai envoyé avant de voir ta réponse aux autres commentaires.
Je vois que tu te poses un peu la même question que moi
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 22:17

tout à fait, sherkane Smile

merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
cassymary
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Jeu 20 Mar 2008 - 23:52

Ton fantôme, il a pas pour pseudo "inspiration"? Et si tu décidais de lui faire faux bond? Penses tu qu'il t'en voudrait au point de te hanter jusqu'à la fin de tes jours? Wink
Un beau texte, comme dab :D
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Ven 21 Mar 2008 - 11:22

C'est là un fantôme qui a une sacrée emprise sur toi... c'en est presque effrayant par moments...
Revenir en haut Aller en bas
Fifi Brin d'Acier

avatar


MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   Dim 23 Mar 2008 - 21:24

Que dire devant un si joli texte?
Il est magnifique, tout simplement!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un regard dans le dos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un regard dans le dos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un regard dans la nuit.
» Le regard de mon miroir...
» TV par téléphone : téléphone dans d'autres étages ?
» Au coeur de la Toundra
» Le coup de foudre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 12-
Sauter vers: