Texte de Chimilouve

Aller en bas

Consigne Texte de Chimilouve

Message  Admin le Jeu 8 Nov 2018 - 15:25

Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai aimé les mots. Bien sûr, je ne me souviens pas d’avoir appris à parler. Mais bien celui d’utiliser les mots des grands, comme « dresser la table », alors que j’étais encore toute petite.

Mes premières lignes d’écriture, je les ai décalquées du livre « Petite Abeille a un petit frère ». Grâce à du papier pelure. Quelle fierté le soir, lorsque je les ai montrées à Papa… J’avais 5 ans et je ne savais pas encore vraiment lire.

Très vite, j’ai appris la lecture. Non, j’ai découvert la lecture. Un nouveau monde s’ouvrait à moi. (Je sais, c’est un cliché). Mais que d’aventures étaient possibles grâce à la magie des mots.

Tandis que je découvrais les histoires, que je m’en nourrissais, j’apprenais à tracer les mots sur le papier. A la main droite et à la main gauche. Des lignes de lettres tracées maladroitement. Puis de syllabes. Enfin des mots.

J’ai trouvé le chemin des bibliothèques. Et leurs trésors d’histoires. Une mine de plaisirs.

Dans le même temps, les mots sur le papier ont pris une tournure plus souple. Je déroulais les lettres sur le papier. Je les dessinais. En couleurs. Même maintenant que tout s’écrit à l’ordinateur, c’est sur le papier que je trace les mots. C’est une relation plus profonde, plus sensuelle qu’à l’écran. A l’écran, je perds mon orthographe. C’est sur le papier que je me penche pour dire ce qu’il y a de plus profond en moi.

J’ai appris que les mots pouvaient emprisonner. Mais qu’ils pouvaient délivrer aussi. Il m’est arrivé, lorsque les émotions étaient trop présentes, envahissant tout mon espace, de faire appel aux mots pour prendre de la distance. Mettre sur le papier ce que je ressentais, c’était avoir l’émotion devant moi et non plus en moi.

Et puis, le temps passant, très vite, trop vite, trop occupé, j’ai perdu le fil des mots.

Il y a quelques années déjà, j’ai fait l’expérience d’ateliers d’écriture dirigés. Qui m’ont permis à l’époque de retrouver le chemin des mots après une période désertique.

Et puis à nouveau une période de sécheresse.

Aujourd’hui, ce que j’aimerais, c’est retrouver cette sensation de liberté d’écrire sous consigne. Cette contrainte qui libère. Parce qu’elle ouvre des portes dont on ne savait pas qu’elles existaient et que, derrière, il y avait des émotions à trouver.

J’ai cherché des suggestions d’écriture sur Internet. J’ai vu votre site. J’y ai fait une première incursion. Puis une seconde. Enfin une troisième. Je me suis inscrite comme on se jette à l’eau. Et maintenant, l’attente. Vais-je trouver ma place parmi vous ? Vais-je réussir cet examen ? Vais-je surtout avoir l’occasion de retrouver les mots enfuis, les mots enfouis sous les contraintes du temps et sous l’indifférence qui a recouvert toutes ces émotions?

J’espère vous lire.

Vite.

Mon CV vous convaincra-t-il ?

Chimilouve.

_________________
Admi......ratrice de vos mots !!!!!.
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum