Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les nuits de pleine lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cassymary
Admin
avatar


MessageSujet: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 1:22

J’aurais aimé pouvoir lui parler, les fantômes savent tant de choses.
Il était là, planté près de la fenêtre, pianotant sur un clavier imaginaire.
J'aurais aimé pouvoir lui demander à qui il écrivait, et puis ce qu'il écrivait.
Il avait l'air si triste. Mais encore une fois, je n'ai pas voulu le déranger.
De temps en temps, je voyais son regard glisser vers l'extérieur, dans la clarté de cette nuit de pleine lune.
IL fixait le fond du jardin, à l'endroit précis où se trouve le lac. En tout cas, c'est ce qu'il me semblait.
Alors ses doigts cessaient de pianoter quelques minutes.
Et puis son regard perdait à nouveau de son intensité. Il baissait alors la tête vers le clavier imaginaire, et ses doigts se remettaient à pianoter.
C'était ainsi depuis toujours je crois. A chaque pleine lune, mon fantôme musicien refaisait son apparition, et s'attelait à une partition de mots, une partition sans fin.
Et à chaque pleine lune, lorsque la soif me réveillait, vers minuit, et que je me glissais hors du lit pour me rendre à la cuisine, il y avait toujours, au moment où je passais devant la porte du salon, un petit bruit qui me rappelait quelle date nous étions. C'était un bruit de doigts tapotant sur un clavier.
J'aurais aimé lui demander pourquoi il écrivait, et puis à qui aussi. Était-ce à cette jeune fille, dont ma grand-mère m'avait tant parlé quand j'étais enfant? Celle qui s'était jetée dans le lac, en apprenant la mort sur le champs de bataille de son bien aimé.
J'aurais aimé lui demander si ce soldat, c'était lui.
Mais je ne voulais pas le déranger, il avait l'air si absorbé.
Et pourtant, j'aurais aimé savoir si moi aussi, je finirai par hanter les couloirs de cette demeure, l'accompagnant dans son errance, ou bien si mon âme aurait le droit de reposer en paix le moment venu.
J'aurais aimé pouvoir lui parler, mais j'hésitais à chaque fois, et finalement je ne le faisais pas.
Et pourtant, les fantômes savent tant de choses.....
Revenir en haut Aller en bas
pati

avatar


MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 2:14

les nuits de pleine lune, à la saveur lactée... ton fantôme a peut-être quelque lien de famille avec le mien...

ton texte m'a fait me souvenir du départ de ma mère, et de ce qu'elle m'a dit, un peu avant. elle se demandait si elle avait bien achevé sa vie. si elle avait fait ce qu'elle devait faire.
ou bien si elle errerait quelques temps parmi nous, cherchant son chemin parmi les ombres des vivants.
évidemment, je ne suis pas en mesure de répondre à sa question, ni à l'époque, ni aujourd'hui. ça ne m'a pas empêchée de lui dire qu'à mon sens, elle avait atteint le but qu'elle s'était fixé, ce qui n'est déjà pas si mal.

pourtant, la vérité m'oblige à dire que dans certains moments de ma vie, j'ai senti sa présence, bien plus fort que la marque du souvenir. qui m'a accompagné le temps nécessaire.
pour lentement s'évanouir, quand j'allais mieux.

doux et mélancolique, comme je les aime... c'est un très beau texte cassy.
comme d'hab Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sherkane

avatar


MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 10:07

Très beau........
Je reste sans voix, pleine d'émotion pour ton fantôme
Revenir en haut Aller en bas
madeleinedeproust

avatar


MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 11:19

Un texte plein d'émotion. J'aurais bien aimé savoir qui était ce fantôme!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 12:51

J'ai beaucoup aimé ton texte, et je me pose aussi souvent la question, "est-ce que nos chers disparus ont une quelquonque influence sur nos comportements ?"...That is the question !!! drunken
Revenir en haut Aller en bas
BRIGOU

avatar


MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 13:43

J'aime l'histoire de ce fantôme écrivain qui vient pianoter la nuit I love you il garde, pour lui, le mystére de savoir à qui il écrit !
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   Ven 21 Mar 2008 - 23:33

Il règne comme une sorte de nostalgie autour de ton fantôme ...
Ton texte est vraiment touchant, comme souvent, pour ne pas dire comme toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nuits de pleine lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nuits de pleine lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2x15] Pleine lune
» [4x19] Un amour de pleine lune
» Pleine lune, marée descendante à L'Ile-Tudy
» Episode 19 - Un amour de pleine lune
» BD "Une nuit de pleine lune" par Hermann et Yves H. (sept. 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 12-
Sauter vers: