Kaléïdoplumes 1: 2008/2009


 
PortailAccueilFAQMembresRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Totote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherkane

avatar


MessageSujet: Totote   Jeu 8 Mai 2008 - 3:51

Je n'ai pas respecté la consigne. Je suis partie trop loin dans les souvenirs. Que l'admin me pardonne...


Totote


Ce chat sur le rebord de la lucarne me fascine. Je ne peux en détacher mon regard. Des souvenirs remontent. Kaléidoscope d’images, de sensations. Les toits en tuile de cette petite ville de Bretagne deviennent flous, et finissent par disparaitre, pour faire place à une grande bâtisse au perron de pierre inondé de soleil : « Les Auzerals », la maison où enfant je passais toutes mes vacances.
A travers la fenêtre ouverte, j’entrevois Totote ma grande tante, vaquer à ses occupations, un chat noir sur ses épaules tel une écharpe autour du cou.

Totote et les chats ! Indissociables pour tous ceux qui l’ont connue !

  • Totote assise au coin du feu sur une chaise basse, un chat confortablement lové au creux de sa jupe.

  • La rituelle phrase après chaque repas « Maintenant, il faut penser à ceux qui n’ont pas mangé ».

  • Totote portant la soupe aux chats, les appelant d’une voix aigue et les chats arrivant les uns après les autres, se pressant autour d’elle en miaulant et ronronnant.

  • La cérémonie de la distribution du lait le soir.

  • Totote prêtant sa main et sa plume à Grelot, le chat avec qui j’entretenais une correspondance suivie quand j’étais petite.

  • La lutte perdue d’avance contre les puces, avec les séances de bain ou de poudrage, qui se soldaient souvent par des griffures sur les bras.

  • Totote nous appelant discrètement pour venir voir une chatte mettre bas, ou pour nous présenter les nouveaux venus dans la famille depuis les dernières vacances.


Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours vu des chats aux Auzerals. Jamais moins de six ou sept, très souvent plus, jusqu’à 15. Petite, les choses étaient claires. Seul Négrillou qui passait une partie de sa vie accrochée au cou de Totote, et Bellou avaient l’autorisation d’entrer dans la cuisine. Les autres restaient dehors. Mais avec les années, les chats ont commencé peu à peu à investir la maison, à notre plus grande joie à nous les enfants.

Les chats, on les aimait ou on les détestait. Impossible de rester neutre. Ils étaient devenus avec le temps trop présents et trop envahissants.

Enfant, j’ai tout pris des chats. Les caresses, les coups de griffe, la ronronthérapie, les puces.
Adulte, les chats m’ont fait fuir la maison familiale.

Après la mort des mes grands parents, les chats ont pris pleine possession des lieux. Il a fallu composer avec ceux qui sautaient sur la gazinière récurer les casseroles, ceux qui montaient sur la table de la cuisine alors que l’on mangeait, et fermer les yeux sur les saletés dans la maison.
Mes cousins et leurs parents avaient tous une maison à eux dans un rayon de 1 kms. Il n’y avait que mes deux frères et moi, qui n’avions pas d’autre choix que de séjourner dans la grande maison si on voulait passer du temps aux Auzerals. Alors, mes séjours devinrent de plus en plus courts puis de plus en plus espacés. Des mois puis des années.
Mais malgré l’insistance de mes tantes, j’avais toujours refusé d’intervenir auprès de Totote pour qu’elle ait moins de chats, voire plus aucun. Les chats, c’était sa vie. Et sans doute que la vraie question à se poser, aurait été de savoir pourquoi elle préférait leur compagnie à celle de ses neveux et petits neveux.

La dernière fois que je suis allée voir Totote, je suis arrivée à l’improviste. Je la dérangeais et je le savais. Fébrile, elle s’occupait de la soupe des chats. Il y en avait une demi-douzaine qui se pressaient contre elle, manquant de la faire tomber. Je n’en connaissais plus aucun. Le soir, j’ai slalomé entre les crottes éparpillées sur les marches de l’escalier pour monter dans ma chambre au 2ième étage. Totote s’est précipité pour les ramasser. J’avais envie de lui dire que cela m’était égal, que j’étais venue pour la voir et que les crottes, ma foi, elle pouvait les laisser.

Je ne suis plus jamais revenue. Je me suis contenté de téléphoner de temps à autre pour prendre des nouvelles. Mais là aussi de manière de plus en plus sporadique.

Totote est morte deux ans plus tard.
Des années après, je continue de regretter de n’avoir pas fait un bout de chemin supplémentaire avec elle, de ne pas l’avoir accompagnée plus loin dans sa vieillesse.

Voilà tout ce que me dit ce chat assis sur le rebord de la lucarne.
Revenir en haut Aller en bas
Fifi Brin d'Acier

avatar


MessageSujet: Re: Totote   Jeu 8 Mai 2008 - 14:07

...
Beaucoup d'émotions,
Traces et blessures du passé qui ressurgissent
Quelques mots rappelant une poignée de souvenirs
Bref, un très joli texte, extrêmement personnel, mais qui parle vraiment bounce
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Totote   Jeu 8 Mai 2008 - 14:16

Sherkane a écrit:
Je n'ai pas respecté la consigne. Je suis partie trop loin dans les souvenirs. Que l'admin me pardonne...

Tu es toute pardonnée. Les consignes sont AUSSI faites pour être détournées Wink
D'autant que finalement, à part la dernière phrase qui ne figure pas dans ton texte. Tu t'es bien appuyée sur la photo pour écrire un joli texte plein de souvenirs, que tu nous fait partager.
On a tous dans le coeur une Totote. J'aime beaucoup lorsque tu dis que les crottes par terre, ça t'était égal. Que l'essentiel était ailleurs à tes yeux.
Ta tototte m'a ramenée à toutes les tototes que j'ai encontrées dans ma vie.
Merci pour cette leçon de tolérance finalement :D
Revenir en haut Aller en bas
luisasi

avatar


MessageSujet: Re: Totote   Ven 9 Mai 2008 - 20:38

Merci pour toutes ces émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Tornade
Modératrice
avatar


MessageSujet: Re: Totote   Dim 11 Mai 2008 - 21:18

Totote est surement allée rejoindre le paradis des chats dans lequel elle doit trôner telle une reine !
C'est un très bel hommage que tu lui rends par l'intermédiaire de ce texte.
cat cat cat
Revenir en haut Aller en bas
Amanda

avatar


MessageSujet: Re: Totote   Mar 13 Mai 2008 - 11:28

Sherkane, ton texte est bouleversant...
Il rend justice à toutes les Tototes qui, en douce, aident les chats, les chiens, les oiseaux perdus...
Confidence : cat ma petite aide ménagère qui peine pour gagner qq euros a recueilli 7 cat C'est ma Totote à moi.
Merci pour elle d'avoir écrit tout cela !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Totote   

Revenir en haut Aller en bas
 
Totote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveautés BD de la semaine du 17/11/08 au 22/11/08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaléïdoplumes 1: 2008/2009 :: -- ATELIERS 2008 -- :: -- ESPACE ECRITURE -- :: ----ECRITURE SUR CONSIGNE :: Consigne 19-
Sauter vers: