Le deal à ne pas rater :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

A - inalpe

Aller en bas

Consigne A - inalpe

Message  Daboum Mar 6 Avr 2021 - 16:17

Il ne reste rien aujourd’hui de notre estivage, juste la porte et son cadre. Autrefois, vers la fin du printemps, c’était le « remuage », la montée de la vallée jusqu’aux pâtures d’été. On emballait tout le nécessaire, des draps aux casseroles, sans oublier les vêtements, le sel, les toiles, les formes en bois et le gros chaudron de cuivre. Les plus riches (pas nous, donc) avaient un chariot pour tout entasser. Nous avions notre mule, bien chargée, deux vaches qui se laissaient aussi bâter et les dos des adultes. Les hommes avaient, sur les cacolets, les provisions pour l’été. A l’automne, ce seraient les meules de fromage. Les femmes portaient les nourrissons et leurs "fournitures".

Nous partions très tôt le matin, juste après la traite, avant que les mouches ne se déchaînent. Nous montions lentement, toujours accordés au pas du plus faible. Le troupeau suivait, mené par les enfants et les chiens.
Vers midi, nous apercevions notre but, la bâtisse trapue sous ses lauzes de granit et ses bardeaux de mélèze. Deux heures plus tard, nous y étions. Ouvrir, aérer, balayer, nourrir les bêtes, vaches, moutons, chèvres, poules, mule, chat c-c et chiens. Les très bonnes années, nous avions un porcelet. A - inalpe 1f437
Les enfants étaient vite rassasiés d’un peu de pain et de lard et se couchaient déjà avant le soleil. Les grands inspectaient l’étable, les clôtures autour du chalet et les abreuvoirs. Il fallait parfois déboucher la source et reboucher les trous du toit.

Après la deuxième traite, tout le monde s’attablait pour un repas de pain, lard et lait frais. Pas d’alcool, la goutte était réservée pour les vaches, à la mise bas.
Les paillasses pour dormir seraient remplies du premier foin, à la fin de la semaine. En attendant, les châlits étaient bien durs. Mais comme nous étions tous très fatigués, nous dormions jusqu’au chant du coq le lendemain.
Sous un même toit, les humains dormaient et travaillaient, les animaux fragiles se reposaient. L’étable était construite entre la cuisine et la réserve de fourrage, la chaleur des bêtes servant aux hommes. La température nocturne était négative jusqu’à fin juin. Le fromage se fabriquait devant la maison, sous l’auvent, à feu ouvert. Il était maturé dans la salle froide à l’arrière du bâtiment, creusée dans la roche.

Pour traire, c’était simple, les vaches et les brebis venaient d’elles-mêmes, un peu de sel les récompensaient. Pour les chèvres, il fallait aller dans les pierriers avec le seau et le sel, ces demoiselles étaient très lunatiques et folâtres ; de vraies anarchistes qui ne reconnaissaient aucune loi.
 A - inalpe 1f410 A - inalpe 1f410


Dernière édition par Daboum le Mar 6 Avr 2021 - 17:58, édité 2 fois
Daboum
Daboum
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : pessimiste déçue en bien

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Amanda Mar 6 Avr 2021 - 16:27

Je ne comprends pas ton titre heu!
Sinon, belle description du travail ardu avec les animaux.
Amanda
Amanda
Modératrice

Féminin Humeur : positivement drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Daboum Mar 6 Avr 2021 - 16:38

l'inalpe c'est quand on monte à l'alpe (alpage) au printemps et la désalpe, quand on en redescend, à l'automne.
Daboum
Daboum
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : pessimiste déçue en bien

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Amanda Mar 6 Avr 2021 - 16:45

Merci beaucoup !
Amanda
Amanda
Modératrice

Féminin Humeur : positivement drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  alainx Mar 6 Avr 2021 - 18:32

Belle évocation d'une époque. Les conditions de travail, efforts physique, la fatigue, et tout cela…
D'aucuns rêvent d'y revenir avec des visions idylliques de la vie merveilleuse à la campagne…
En attendant ce « nouveau paradigme »… tout le monde télétravaille !…
Merci beaucoup pour ce texte.

_________________
" Partir, c'est mourir un peu. Ecrire, c'est vivre davantage. "
André Comte-Sponville
ICI : Le Blog d'AlainX
alainx
alainx
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : ça va ! et vous ?

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Daboum Mar 6 Avr 2021 - 18:47

Effectivement la vie était très dure, les conditions de travail étaient proches de l'esclavagisme pour les aides et les enfants. Quand on voit cette vie-là avec le prisme bleu-rose d'aujourd'hui, elle semble enviable.
Loin s'en faut.
Les femmes avaient une douzaine d'enfants dont plusieurs mouraient en bas âge. L'accouchée du matin maniait la fourche pour faire les foins l'après-midi. Tout en assurant tous les repas, le ménage et les soins. Elles mouraient aussi en couches, de fièvre puerpérale. Les remariages avec la belle-sœur restée célibataire étaient fréquents.
Les hommes couraient la montagne à rassembler les troupeaux, à empiler les pierres en murets de retenue et à réparer les clôtures. Par tous les temps. La source tarissait parfois. Ou alors tout débordait sous un déluge biblique.
Oui, ils avaient une "bonne santé mentale" par rapport à nos névroses, psy-choses et autres bobos d'aujourd'hui. Ils mouraient vieux à l'âge où on est encore jeune maintenant. Les cancers du grand âge n'avaient pas le temps de se développer.


Dernière édition par Daboum le Mar 6 Avr 2021 - 21:05, édité 1 fois
Daboum
Daboum
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : pessimiste déçue en bien

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Ameliefg Mar 6 Avr 2021 - 18:59

Il est superbe, ce texte. Il évoque à la fois la vie très particulière des alpages mais aussi des périodes, le passé, le présent. Et ce va et vient entre les deux enrichit ce récit, très bien écrit.
Ameliefg
Ameliefg
Occupe le terrain

Féminin Humeur : jamais celle du jour

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  sprite! Mer 7 Avr 2021 - 5:02

Pas mal en commun, même si j’étais en plaine: nos fermes Bressannes orientées du nord au sud avec étables au nord de la partie habitation et les granges a fourrages au nord des étables. Les vaches qui d'elles-même venaient se faire traire. Certaines même commençaient a perdre leur lait si l'heure de la traite était en retard. J'aime bien l'esprit indépendant des chèvres que tu décris... et tout a fait d'accord avec ton commentaire sur l'asservissage des êtres aux taches que d’autres regardaient comme un ballet bucolique.
Je me souviens de ma mère qui pestait a propos de Mme de Sévigné qui avait dit: faner c'est batifoler dans les champs. "J'aurais bien aimé la voir, tiens!" "On l'aurait fait batifoler!"

sprite!
Occupe le terrain

Féminin Humeur : variable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne RE A : Inalpe

Message  automne Mer 7 Avr 2021 - 16:12

Bravo pour ce beau texte .
J'ai vu hier soir , un reportage sur des bergers en estive dans les montagnes pyrénéennes ; c'est pour eux un travail énorme , épuisant où l'on a jamais le temps d'admirer le paysage ,ils sont au service des animaux, il faut être vraiment passionnés et je les admire.
brav

automne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : égale

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  madeleinedeproust Mer 7 Avr 2021 - 18:49

Un beau témoignage d'une époque.
madeleinedeproust
madeleinedeproust
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : littéraire...

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Zephyrine Mer 7 Avr 2021 - 20:53

Bel hommage au travail de nos anciens.
Zephyrine
Zephyrine
Modératrice

Féminin Humeur : Parfois bizarre

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  silhène Ven 9 Avr 2021 - 12:54

Très vivant ton texte, tu fais revivre et nous fais partager cette époque brav
silhène
silhène
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : positive, autant que possible

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  sprite! Ven 9 Avr 2021 - 16:06

PS: la goutte réservée aux vaches qui mettaient bas.... ma grand-mère leur donnait du vin chaud!

sprite!
Occupe le terrain

Féminin Humeur : variable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Virgul Sam 10 Avr 2021 - 17:47

Très beau tableau de la vie rustique durant l'alpage. Tu utilises un vocabulaire spécifique que je ne connaissais pas et qui donne beaucoup d'authenticité à ton texte, servi par une belle écriture. Il y a aussi du rythme dans ton texte qui souligne l'ampleur et la rudesse des travaux. Tes héros sont fatigués, moi pas du tout de lire ton texte. Une réussite.

Virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Martine27 Dim 11 Avr 2021 - 15:41

Tu nous embarques dans problème dans ton périple. Ta description est très vivante

_________________
Martine27
Martine27
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem ou Souris quand même

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  trainmusical Dim 11 Avr 2021 - 22:13

Magnifique Daboum ton texte, j'aime toute cette description active et vivante de ce temps de jadis. On s'y croirait (en tout cas moi).

_________________
Quelle noblesse d'avoir un ami, mais combien plus noble d'être un ami.
- Richard Wagner -
trainmusical
trainmusical
Modérateur

Masculin Humeur : la vie est belle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  FrançoiseB Dim 11 Avr 2021 - 22:32

Une très belle description du temps d'avant, riche, imagée et instructive. Merci et bravo, Daboum ! bravo

_________________
Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.
(Charles Baudelaire)
FrançoiseB
FrançoiseB
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Positive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - inalpe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum