Te survivre

Aller en bas

Consigne Te survivre

Message  Invité le Ven 13 Juin 2008 - 17:35

Non, ne monte pas ces marches, pas encore. Nous avons des choses à te dire.

Oui, c’est bien nous, ne secoue pas la tête comme ça, tu as vu comme nous avons grandi ? En une nuit, notre première nuit de deuil.

Tu regardes ces volets à peine entre-ouverts ? Oui, je sais, elle était dans cette pièce, paisible, enfin. Libérée de toi. Et nous en libérant nous aussi.

Je suis d’accord avec toi, elle t’aimait. Et elle te craignait. Nous aussi nous t’avons aimé tu sais ? il y a très longtemps. Avant de te connaître vraiment. Oui je comprends, tu es fatigué et puis vieux aussi. Je sais que tu as passé la nuit à te saouler pour oublier ton chagrin tandis que nous, nous sommes restés à ranger ses affaires. Je sais que tu étais dans ce bar pour fuir cette nouvelle solitude qui t’attend … parce que tu vas être seul maintenant, totalement seul.

Tu as peur ?

Je suis heureux que tu connaisses enfin la peur.

Maman nous demandait de jouer sagement dans la journée, dans la pénombre de la pièce principale. Justement derrière ces volets entre-ouverts que tu ne quittes pas des yeux. Maman nous demandait de ne pas faire trop de bruit pour que nous puissions t’entendre assez tôt. Même ton absence nous terrorisait. Parce qu’elle précédait ton retour.

Je me souviens de ton regard vert et glacial lorsque tu rentrais de l’usine le soir. Je ne supporte pas de le croiser, ce vert, dans mon propre reflet. Comment as-tu pu me léguer ça ?

Je me souviens de notre attente silencieuse et craintive.

Nos rires d’enfants s’étranglaient lorsque nous entendions ton pas claquer sèchement sur le pavé, la vie cessait de battre dès que tu poussais la porte.

Cette place est à l’image de la famille que tu as fondée, déserte. Il ne te reste rien.

Tous les quatre, nous te fermons nos cœurs. Et derrière ces volets clos gronde l’inavouable, les souvenirs de cette enfance que tu as souillée de tes mots, de tes regards, de tes mains.

Je me suis longuement interrogé sur ce qui pouvait être le plus traumatisant pour un enfant, grandir sous le joug d’un mauvais père ou grandir dans son absence ? Tu as été pire que cela, tu n’as pas été père.

Maman n’est plus là pour nous lier à toi. Ah ? tu ne savais pas ? C’était elle que nous venions voir chaque dimanche et le prix à payer était ta présence. Insupportable. Ton chagrin n’émeut aucun de nous. Nous n’avons plus de larmes. Tout comme nous ne pouvons nous apitoyer sur tes mains tremblantes d’émotion, ces mains qui nous ont tant fait de mal. Tu nous as même privé de ça, cette pitié que nous aurions pu avoir pour toi. Nous aurions préféré que tu t’en ailles le premier, nous aurions pu vivre avec elle quelques années de douceur.

La vie en a décidé autrement. Tant pis. En partant maman nous a offert un merveilleux cadeau, elle nous a libérés de toi.

Voilà, tu peux monter ces marches à présent. Nos chemins se séparent enfin. Nous allons apprendre à vivre sans toi, oui, nous allons apprendre à te survivre.

Non, nous ne sommes pas des monstres. Ne cherche pas à nous culpabiliser toi qui ne sais même pas ce qu’est le pardon.

Le monstre c’est toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Tornade le Ven 13 Juin 2008 - 17:59

Tu nous avais prévenus que les consignes t'inspiraient des textes noirs susceptibles de te permettre d'expurger, apparemment c'est le premier échantillon What a Face

Tu nous offres là un très beau texte sur la relation avec le père qui, à mon avis, va trouver une très grande raisonnance chez quelques un(e)s d'entre nous... Crying or Very sad
avatar
Tornade
Modératrice

Féminin Humeur : Optimisme parfois saupoudré de mélancolie

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Sherkane le Dim 15 Juin 2008 - 20:53

Cette rue aux volets fermés t'a donc bien inspiré un texte sombre. Mais tu nous avais prévenus!

Bienvenue parmi nous Kaliucia Smile
avatar
Sherkane
Occupe le terrain

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Admin le Dim 15 Juin 2008 - 21:20

Que dire?
Que ce texte me parle beaucoup.
Que je suppose que tu as puisé certaines douleurs en toi pour les écrire avec autant de justesse.
Que c'est un plaisir de lire des textes aussi aboutis.
Continues. Ton écriture est tout en émotion, comme j'aime Smile
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Invité le Lun 16 Juin 2008 - 10:45

A vous trois, merci pour l’accueil. Je suis particulièrement touchée par les encouragements, ces mots sont particulièrement porteur pour moi, surtout en ces périodes de doute. Alors merci encore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Invité le Lun 16 Juin 2008 - 10:46

Particulièrement, particulièrement hein, vous ne risquez pas de le louper celui-là

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Mimi la Sardine le Lun 16 Juin 2008 - 15:27

Ton texte est plein d'émotion, et me touche beaucoup.
Les mots sont forts, poignants, on sent que le coeur a emprunté la voix de la haine, pour crier sa colère.
Bravo, c'est un excellent texte, tu commences vraiment en beauté! bounce
avatar
Mimi la Sardine
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Un brin d'humeur

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Invité le Lun 16 Juin 2008 - 16:10

Wha ! merci beaucoup, je suis très touchée par ces mots !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  MESANGE le Sam 21 Juin 2008 - 23:29

Je ne peux que me joindre aux commentaires précédents.... magnifique texte, bien que dur jusque dans les profondeurs de la détresse humaine.
avatar
MESANGE
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : colorée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Te survivre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum